AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 No Hope Without Future

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyJeu 11 Juil 2013 - 22:49

Celui-ci aussi est arrivé vite car j'ai avancé d'un chapitre en moins de 24h, je suis dans une bonne période d'inspiration ♥
Merci à tous les gens qui me suivent!


Chapitre 4 - 1° partie
En retrait de la clinique, Percy et Delilah avaient établi un feu de camp avec du bois trouvé dans la forêt et qu'ils avaient délimité avec des pierres ramassées dans les environs. Une casserole chauffait au-dessus du feu, des rations militaires à l'intérieur. Ce n'était pas le plus gustatif des repas mais cela suffisait pour se remplir l'estomac. En marge, Alexius s'était assis au pied d'un arbre et taillait avec précision un morceau de bois à l'aide d'un couteau à double tranchant. L'endroit qu'il avait choisi pour se poser était le point d'observation le plus efficace de la zone pour surveiller les environs. N'importe qui, n'importe quoi pouvait se dissimuler dans les forêts denses de cette région du continent. Si leurs ennemis débarquaient pour les attaquer, il serait prêt à les accueillir comme il se devait.

Dans la clinique, Kathleen était assise dans une cuisine qui servait de salle de repos. Elle était affalée sur sa chaise, les mains dans les poches, le regard rivé vers le plafond fissuré. Face à elle, Julian servait deux tasses d'un café fort amer et lui jetait quelques coups d'œil incertains. Il voulait lui demander quelque chose mais s'y résignait à chaque fois qu'il voulait se lancer. Ce garçon avait du potentiel d'après Kathleen mais il avait besoin de s'endurcir et de cesser de se reposer sur les autres. Elle lui avait déjà appris beaucoup de choses, il en apprendrait d'autres par la force de l'expérience. Il était passionné par le métier et dévoué envers les gens, ses capacités s'amélioreraient rapidement.

« Tu veux me demander si je vais les suivre, n'est-ce pas ? le devança-t-elle en gardant la tête vers le plafond. J'ai moi aussi entendu leur conversation.
-Qu'allez-vous faire dans ce cas, docteur ?
-J'étudie sérieusement la question. Même si je n'en ai pas l'air. J'avoue que c'est tout de même tentant. Et dire que j'étais rentré dans l'armée un peu par hasard…
-Par hasard… ? Est-ce possible ?
-Il fallait bien que je travaille pendant que je préparais mon doctorat. A cette époque, l'armée offrait de financer la formation d'infirmiers. J'ai été formée à Belidos pour tout le côté médical, puis je suis rentrée à Rosalia pour ma formation militaire. La guerre a éclaté entre temps, j'ai donc servi sur les champs de bataille. Rien de tel pour forger l'expérience.
-Pourquoi avez-vous choisi de devenir infirmière, qui nécessitait une formation en plus de votre doctorat, plutôt qu'autre chose? lui demanda-t-il, intéressé par ce récit inédit pour lui.
-Pourquoi l'armée recrutait-elle subitement en offrant une des meilleures formations qui soit d'après toi ? Ils savaient d'avance que la guerre allait se déclarer, ce n'était qu'une question de temps. J'ai eu envie d'aider tout simplement. On ne gagne pas des batailles avec des mathématiques à ce que je sache. »

Finalement, Kathleen avait vu le pays pour lequel elle s'était battue lui tourner le dos injustement, par l'ambition démesurée de quelques hommes. On lui avait donné le choix entre la prison et l'exil. La jeune femme avait préféré partir, Rosalia était sur le point d'être perdue. En effet, l'Empire annexa le royaume le mois suivant. Le roi avait capitulé et mis le genou à terre devant les soldats de l'empereur.

Elle se leva ensuite de sa chaise en prenant la tasse que lui tendait son élève. Grimaçant au contact de l'amertume sur ses papilles, elle se posta devant la fenêtre ouverte de la cuisine. Au loin, la lueur dansante du feu de camp que les soldats avaient établi à environ soixante-dix mètres de là lui rappelait leur présence. Elle remarqua la silhouette d'Alexius au pied d'un arbre, à l'écart du feu. A cette distance, elle ne pouvait distinguer clairement ce qu'il faisait, la nuit était en train de tomber, faisant place à l'obscurité. Ce jeune homme l'intriguait. D'après ce qu'elle avait pu observer, Percy était à la tête de leur unité mais c'était clairement Alexius qui en exerçait la fonction. Pourtant, les éléments sur son uniforme indiquaient le plus bas grade qui soit, même plus bas que celui des deux autres membres de l'équipe. Mais Kathleen n'était pas dupe, sa façon de marcher, sa façon d'observer son environnement, la rapidité de ses réflexes. Toutes ces observations mises bout à bout lui permettaient de conclure qu'il était loin d'être un débutant. Néanmoins, ce n'était pas cela qui l'avait d'abord frappé chez lui mais l'intensité de son regard, comme si ces yeux couleur azur pouvaient vous transpercer à tout moment. Il y avait comme une résolution infaillible dans son regard, comme si chaque seconde était cruciale.


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Jeu 5 Sep 2013 - 16:43, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyVen 12 Juil 2013 - 10:29

Du texte comme s'il en pleuvait x)
Le prochain chapitre, ce sera du lourd. Enfin, y'aura de l'action quoi!


Chapitre 4 - 2° partie
Kathleen soupira après avoir bu une nouvelle gorgée de café trop amer. Cela se ressentait terriblement dès qu'il n'y avait plus de sucre à la clinique. Elle se rapprocha vers la table située au centre de la pièce, à laquelle Julian était toujours assis, et posa sa tasse dessus. Le goût de ce soi-disant café était trop infâme pour qu'elle parvienne à terminer sa tasse.

« Vous devriez peut-être y aller, déclara soudainement Julian. Les rejoindre, je veux dire.
-Tiens ? Je n'aurais pas pensé que tu me le suggèrerais. Tu me surprends.
-Si c'est ce que vous voulez, docteur, je ne peux pas vous en empêcher.
-Et tu serais d'accord pour rester ici ? Tout seul ? lui demanda-t-elle dubitative.
-Euh… oui, s'il le faut. »

Kathleen croisa les bras en le considérant attentivement. Il s'agissait de Julian, qui était angoissé dès qu'elle s'absentait une journée entière de la clinique pour aller chercher des provisions médicales dans la ville la plus proche. A mesure qu'elle le scrutait d'un regard insistant, il baissa lentement les siens en tournant la tête.

« Qui t'a demandé de m'encourager dans ce sens ?
-P-personne.
-Inutile de me mentir, tu bégayes quand tu mens.
-C'est m-même pas vrai.
-Tu bégayes encore, Julian. »

Malgré l'insistance de son instructrice, l'adolescent ne vendit pas la mèche, optant pour le silence comme ligne de défense. Finalement, peu importait qui avait requis sa complicité dans cette tentative, Kathleen n'était pas décidée à quitter son refuge pour rejoindre une autre armée qui finirait peut-être par la trahir à son tour. De plus, la présence de Percy n'était pas pour l'enchanter, bien au contraire.

Près du feu de camp, Delilah appela Alexius pour qu'il vienne manger avec elle et Percy, la journée avait été longue, elle était affamée. Sans un mot, le jeune homme se leva en rangeant son couteau et son bout de bois dans sa poche et les rejoignit. Encore des rations pour le dîner. Au départ, sa camarade avait proposé de manger à la clinique, où il y aurait certainement eu de quoi faire un meilleur repas mais le risque d'un nouvel incident avec l'occupante des lieux les avait fait renoncer à toute tentative. D'ailleurs, depuis qu'elle savait quelle était la cause de ce conflit délicat, Delilah s'était mise à bouder Percy. Sa confiance en son coéquipier avait été ébranlée parce qu'il était possible qu'une telle chose se reproduise au sein de leur petit groupe. Cela n'avait pas dérangé Alexius en revanche, pour qui le concept d'esprit d'équipe était plutôt abstrait. Tant que la mission était accomplie, le reste lui importait peu de toute façon. Delilah était quant à elle plus en accord avec l'idée de famille que se faisait Percy de leur équipe. C'est pour cela qu'elle avait été d'autant plus affectée par ce qu'elle avait appris. La trahison était selon elle la pire chose qui puisse se produire dans un groupe aussi restreint que le leur.

« Tu comptes me faire la tête encore longtemps ? lui demanda Percy avec une pointe d'exaspération.
-Tant que tu ne présenteras pas tes excuses à Kathleen, oui.
-Tu peux attendre l'éternité alors. Parce que je ne m'excuserai pas.
-Est-ce que tu serais capable de nous trahir à nous aussi ?
-D'après toi ? »

Delilah afficha une expression choquée et allait se mettre à rétorquer avec virulence quand Alexius tira sur son bras pour la faire s'asseoir à côté de lui. Il posa sur elle un regard qui lui intima le silence, qu'il accompagna d'un geste de son doigt sur sa propre bouche. La jeune fille avait du mal à savoir si son « grand frère de cœur » cautionnait cela ou s'il refusait simplement d'en parler. Il était toujours si peu enclin à bavarder et ses aptitudes sociales laissaient à désirer mais c'était par ses actes qu'il s'illustrait et non pas par ses mots parfois rudes. Personne ne le comprenait vraiment au sein de l'équipe, pas même Percy avec lequel il avait l'air d'être proche. Percy, qu'elle regarda manger comme si de rien était alors qu'elle sentait l'amertume et l'incertitude la gagner. Celui-là avait toujours une attitude très ambigüe, il y avait toujours anguille sous roche avec lui.


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Jeu 5 Sep 2013 - 16:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Joy
Joy
Messages : 147
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 21
Localisation : Vers la dune du Pyla. Aquitaine, inculte. u_u

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyVen 12 Juil 2013 - 10:37
Pas un commentaire bien long, je vais juste m'attarder sur Delilah. (Encore.)
Quand j'ai lu l'expression "grand frère de cœur" je me suis dit "oh mais c'est tout moi ça j'ai le même caractère !" ce qui est totalement vrai. Je trouve ce personnage extrêmement attachant ainsi que Julian aussi même s'il a plus l'air d'être un petit soumis. xD
En tout cas, j'aime toujours autant et j'ai hâte de lire ce qu'il y aura dans ton prochain chapitre !

_________________

Joy
Like a shell upon a beach
Just another pretty piece
It was difficult to see
But you picked me
Yeah, you picked me

No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyVen 12 Juil 2013 - 10:45
Merci pour tes commentaires petite Joy adorée ♥
Delilah, elle est comme ça, elle s'attache facilement aux gens et c'est réciproque. Mais bon, cette histoire de frère/sœur de cœur, ce n'est que dans sa tête. Alexius, bien qu'il ne la déteste pas, la voit plus comme un pot de colle. Elle se fait facilement des films x)
Quant à Julian, effectivement, il manque de caractère et il est assez craintif. Enfin, c'est quand même lui le plus normal des personnages présents donc à côté des autres, il passe pour un peureux.
Tu n'auras pas longtemps à attendre pour le prochain chapitre o/

_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyVen 12 Juil 2013 - 21:06

Encore?! Bah ouais hihi
J'espère que vous n'allez pas en faire une overdose x)
La suite sera bien plus longue. Je ne coupe pas en plein milieu d'une action, ça fait moche.


Chapitre 5 - 1° partie
Réveillée en sursaut par un mauvais rêve, Kathleen passa sa main dans ses cheveux châtains en tournant la tête vers le réveil qui indiquait trois heures. Elle se mit à soupirer en réalisant qu'elle n'avait fait que la moitié de sa nuit. Elle savait qu'elle ne parviendrait pas à se rendormir, pas après le cauchemar qui venait de la secouer. Résignée, elle se leva du lit et s'habilla d'une petite chemise blanche et d'une jupe plissée de couleur rose pâle. Alors qu'elle était en train d'attacher ses cheveux, elle aperçut quelque chose briller au loin à travers la fenêtre de sa chambre. Ce n'était pourtant pas de ce côté que Percy et ses compagnons avaient établi leur camp.

C'était au tour de Delilah de monter la garde. Si Jasper avait passé la nuit avec le groupe, il lui aurait tenu compagnie pendant au moins une partie de sa garde. Il était toujours du genre à veiller tard, le nez dans ses livres poussiéreux tout pleins de hiéroglyphes. Percy ronflait sur la banquette de la Jeep tandis qu'Alexius dormait assis contre un arbre à côté d'elle. Elle se demandait comment il faisait pour ne pas être ankylosé, même ne serait-ce que pour trouver le sommeil. Elle était en train de l'observer lorsqu'il ouvrit subitement les yeux, la surprenant au point de la faire sursauter. Elle se demandait ce qui avait bien pu lui prendre de se réveiller aussi soudainement, comme s'il n'avait même pas fermé l'œil. Il semblait fixer un point invisible à l'horizon. Il ne semblait pourtant pas à Delilah qu'il eut déjà été somnambule. Mais quand il se leva, elle sut qu'il se passait quelque chose. Sans que son camarade n'ait eu à lui dire quoi que ce soit, elle se leva sans un mot et partit rejoindre Percy pour le réveiller.

Pendant ce temps, Alexius avait empoigné son arme favorite et s'était furtivement dirigé vers la clinique, se dissimulant derrière les buissons qui entouraient çà et là le bâtiment. Toutes les lumières étaient éteintes, les occupants étaient certainement en train de dormir. Il n'y avait à l'intérieur que Jasper et Kathleen, Julian était quant à lui rentré dans son village sur sa bicyclette dès que la nuit avait commencé à tomber. Le plus silencieusement possible, il fit le tour de la clinique et y pénétra par la porte de derrière, qui était déverrouillée. De l'autre côté, il entendit des bruits de pas et des chuchotements. Il savait bien qu'il ne s'était pas réveillé pour rien. Evoluant d'une démarche féline, il avança lentement vers la source de ces bruits jusqu'à ce qu'il se retrouva menacé par le canon d'une arme à feu dans son dos. Quelqu'un avait sûrement dû le voir quand il s'était approché de la clinique et avait patiemment attendu là pour le cueillir. Alexius leva ses deux mains, l'une d'elles tenant fermement à ce qui ressemblait à un manche en bois dans l'obscurité. Une voix masculine lui ordonna d'avancer, appuyant plus fortement le canon de son arme dans le dos de sa proie. Le jeune homme ne se fit pas prier davantage et se laissa mener jusqu'à la salle principale qui servait de salle d'attente à la clinique. Là, il rencontra six autres hommes portant des vêtements sombres dont il n'était pas certain d'identifier la couleur dans l'obscurité. La seule source de la faible lueur la dissipant venait d'une enseigne lumineuse qui attirait les insectes nocturnes. Ce qui était sûr, c'est qu'ils étaient bien armés. Il était en train de les défier du regard quand un huitième larron arriva avec une autre personne, prisonnière comme lui. Il s'agissait de Kathleen, menacée dans son dos par le fusil qui lui appartenait et qu'elle avait utilisé plus tôt dans la journée. Elle parut surprise de constater la présence d'Alexius. Lorsqu'elle fut poussée à côté de lui, il remarqua qu'elle avait la lèvre inférieure entaillée, elle semblait ne pas s'être rendue sans se débattre. Leurs regards se croisèrent longuement comme s'ils essayaient de se concerter par télépathie pour savoir comment ils allaient se sortir de cette situation. Devant d'eux, un homme armé ordonna à deux autres de fouiller la clinique tandis que les autres pointaient toujours leurs fusils d'assaut vers leurs prisonniers.

« Qu'est-ce que c'est ? demanda l'un d'eux en désignant l'objet que tenait Alexius dans sa main. Un bout de bois ? Tu comptais faire quoi avec ça ?
-Ah ces campagnards, se lamenta un autre. Qu'est-ce qu'ils sont naïfs…
-Attendez un peu, hésita un troisième. J'ai comme un doute. Allume la lumière, Hans. »


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Dim 8 Sep 2013 - 9:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptySam 13 Juil 2013 - 12:57

Je remercie encore une fois tous ceux qui me suivent depuis le début.
Voici comme promis une partie plus longue qui s'annonce comme le début de quelque chose...


Chapitre 5 - 2° partie
Lorsque le dit Hans appuya sur l'interrupteur à côté de lui, la pièce fut entièrement baignée de lumière, dévoilant les prisonniers comme les assaillants. Ces dernièrs renforcèrent d'ailleurs immédiatement leur vigilance dès qu'ils reconnurent l'uniforme d'Alexius. Kathleen avait quant à elle soupiré en grimaçant d'agacement à la vue de leurs uniformes rouge foncé. Des soldats impériaux, c'était bien sa chance. Après tout, cette forêt faisait partie d'un territoire que l'Empire avait annexé quelques années auparavant mais rien ne les avait jusque-là intéressés par ici. Alexius ne les appréciait pas plus qu'elle, bien qu'il n'ait pas vraiment de rancœur personnelle à leur encontre. Peu après, l'un des soldats partis en inspection revint en signalant aux autres qu'ils avaient trouvé un blessé qu'il identifia comme un soldat de Valendrie mais qu'il n'y avait aucune trace du docteur. Cela sembla interpeler Kathleen à en voir l'expression de son visage.

« Où est le docteur ? leur demanda l'homme qui donnait les ordres.
-Lequel ? rétorqua-t-elle effrontément.
-Ne fais pas la maline avec nous, toi.
-Des docteurs, j'en connais plein.
-Nous cherchons un certain docteur Spencer. Tu le connais certainement. »

Alexius vit Kathleen pincer les lèvres. C'était donc pour elle que ces hommes étaient venus et non pas pour les soldats de Valendrie. Ce n'était par conséquent pas son problème mais il avait besoin de garder la jeune femme en vie pour qu'elle s'occupe au moins de Jasper sur le chemin du retour. De plus, il doutait que d'avoir Kathleen suffirait à ces soldats impériaux. Valendrie était encore une des seules nations à tenir tête à l'Empire.

« Que voulez-vous au juste ? les interrogea Kathleen en prenant un ton plus sérieux. Le gros bonhomme de cet après-midi était-il avec vous ?
-Nous l'avions payé pour qu'il ramène le docteur mais personne n'est revenu, ni lui, ni le docteur. Cela prouve au moins quelque chose. On nous avait dit que le docteur n'était pas ordinaire.
-Pas ordinaire ?
-Un médecin normal ne pend pas les cadavres des brigands à proximité de sa clinique en signe d'avertissement, justifia-t-il avec ce qui ressemblait à une pointe d'admiration. L'extorsion est monnaie courante dans la région m'a-t-on dit. »

Kathleen restait de marbre mais ses poings serrés tremblaient légèrement. Des corps pendus dans la forêt ? Alexius ne se rappelait guère une vue comme celle-ci, trop occupé à surveiller que personne ne les ait suivi tout en se cramponnant pour ne pas tomber de l'arrière de la Jeep. A la fenêtre, il vit passer le sommet d'un crâne à l'extérieur. Percy et Delilah étaient donc sur le point de se mettre en position.

« Maintenant, trêve de bavardages ! s'impatienta le meneur du groupe armé en serrant fermement le bras de Kathleen. Parle ou nous te réserverons le même sort !
-Mais qu'est-ce que vous me voulez à la fin ?! Pourquoi tout le monde croit que c'est Julian le docteur ici ? Il sort à peine de l'adolescence, bon sang ! Je suis Kathleen Spencer, docteur en mathématiques, pas en médecine.
-Tu ne crois tout de même pas que je vais te croire… ?
-Vous n'avez qu'à dire à votre subordonné de regarder sur mon fusil puisque vous ne me croyez pas. Mon nom est écrit dessus.
-Je commence à en avoir assez, déclara subitement Alexius. Kathleen, quand je te dis de t'accroupir, tu t'accroupis.
-Hein ?
-Maintenant. »

Sans chercher plus loin, Kathleen se hâta d'obéir à Alexius, s'accroupissant et protégeant sa tête avec ses mains. Quant à lui, il se mit à donner des coups précis avec le long objet de bois qu'il tenait dans sa main sur chacun des soldats qui tombèrent au sol comme des mouches. Hébété, l'un d'entre eux essaya de lui tirer dessus mais Alexius dévia son arme avant qu'il n'appuie sur la gâchette, constellant ainsi le plafond de la clinique d'une multitude d'impacts. Kathleen comprenait à peine ce qu'il se passait, elle voyait le jeune homme se mouvoir comme s'il avait calculé chacun de ses gestes à l'avance et savait comment les autres allaient réagir. C'était la première fois qu'elle était témoin d'une chose pareille. Cela la confortait dans son idée qu'il ne portait pas le grade qui lui était dû. Mais alors qu'il bataillait avec un soldat qui se défendit plus que les précédents, le meneur s'empara du poignet de Kathleen. Toutefois, l'homme n'eut pas le temps de menacer sa vie qu'Alexius avait séparé son arme en deux, dévoilant ainsi la longue lame étincelante d'un sabre dont il arrêta l'élan à quelques centimètres du cou de sa cible. Dans son autre main, il tenait ce qui était en réalité le fourreau du sabre.

D'un regard glacial, Alexius dissuada son adversaire d'oser faire le moindre geste. Tous les autres étaient à terre, il était le dernier à tenir encore debout et il ne tenait qu'à lui à ce qu'il le reste. De la pièce où résidait Jasper sortirent soudainement Percy et Delilah, qui soutenaient le blessé de chaque côté. Concédant sa mauvaise posture, l'homme relâcha Kathleen qui s'éloigna jusqu'à se tenir à côté d'Alexius qui tenait encore sa lame en position.

« C'est à nous de poser les questions maintenant, argua Kathleen avec sévérité. Que me vouliez-vous ?
-Ici sont soignés les ennemis de l'Empire. Vous êtes donc un ennemi de l'Empire. Et les ennemis de l'Empire doivent mourir.
-Il m'est déjà arrivé de soigner des citoyens de l'Empire aussi.
-Notre déesse a ordonné la mort de tous ses ennemis. Vous tous devez périr en son nom.
-Votre quoi ?
-Les dieux n'existent pas, répliqua Alexius entre ses dents. Ceux qui proclament en être ne sont que des imposteurs. Commettre des atrocités au nom d'une légende invérifiable, là est le véritable crime.
-Son pouvoir est si grand. Me tuer ne changera rien pour vous. Vous êtes déjà condamnés. »

Cet homme avait un sourire inquiétant, comme s'il était en proie à un délire. Il semblait croire dur comme fer à ce qu'il fabulait. Kathleen était soucieuse et Alexius à côté d'elle avait le visage fermé, comme si les histoires de ce soldat impérial le répugnaient. Pourtant, c'était avec indifférence qu'il les avait regardés, lui et ses hommes, un peu plus tôt alors qu'il avait été dans la position de l'otage. Croisant le regard de Kathleen qui l'observait fixement, il rangea son sabre dans son fourreau et s'adressa à nouveau à l'homme qui ne laissa paraître aucun signe de soulagement lorsqu'il eut finalement la vie sauve.

« Tu peux donc dire à ta déesse qu'elle a du souci à se faire, déclara-t-il. Tu peux également transmettre ce message à ton souverain. L'Empire a bien plus d'ennemis qu'il ne le pense.
-Ma défaite n'est synonyme pour vous que de sursis. Vous auriez dû me tuer lorsque vous en aviez l'occasion, vous regretterez de ne pas l'avoir fait.
-C'est ça ! l'interrompit Kathleen en le dénigrant. Cessez donc de discutailler, vous ne faîtes peur à personne de cette façon. S'il était possible de tuer les gens à coup de paroles, cela se saurait et les politiques n'auraient plus besoin d'engager des assassins pour effectuer leur sale besogne. »

L'homme se mit à rire puis quitta la clinique en laissant ses hommes encore inconscients à terre. Après son départ, Kathleen tomba à genoux et poussa un gros soupir de soulagement, déclarant qu'elle avait bien cru qu'ils allaient se faire tuer. Alexius ajouta avec humour qu'il n'aurait pas cru entendre cela de la bouche de quelqu'un qui, paraissait-il, suspendait des cadavres dans la forêt en signe d'avertissement.


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Dim 8 Sep 2013 - 10:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyDim 14 Juil 2013 - 10:17

Les fans de Delilah (ouais, elle en a déjà hihi) seront ravis d'en apprendre un peu plus sur elle o/
Comme le chapitre est court, je le mets en entier.
N'hésitez pas à laisser des commentaires hein ♥️


Chapitre 6 - entier
A l'aube, Kathleen était assise, accoudée à la table de la cuisine, son menton nonchalamment posé dans la paume de sa main. En face d'elle, Delilah savourait un copieux petit-déjeuner composé d'une brioche de la veille avec un fond de confiture et d'un chocolat chaud. La vie militaire n'était pas faite de confort, ce genre de petits plaisirs était d'autant plus appréciable. Pendant la nuit, après qu'ils aient fait déguerpir les acolytes de l'homme qu'ils avaient chassé, le groupe était resté dans la clinique. Jasper était retourné se coucher, Percy avait dormi allongé sur un banc de la salle d'attente, Delilah avait occupé la chambre de Kathleen tandis que cette dernière avait rangé dans une mallette d'intervention toutes les provisions médicales qu'il lui restait à travers toute la clinique, c'est-à-dire pas grand-chose finalement. Alexius était quant à lui resté à l'extérieur, dormant assis contre la porte d'entrée de la clinique.

« Vous venez d'effectuer quel genre de mission au juste ? hasarda Kathleen en regardant l'adolescente manger. Je suppose que c'était dangereux puisque Jasper a été blessé.
-Je n'ai pas le droit d'en parler, c'est classé confidentiel.
-Mouais, une façon plus polie de me dire de me mêler de mes affaires. »

En guise de réponse, Delilah se contenta d'hausser les épaules. Kathleen porta ensuite son attention vers l'uniforme de la jeune fille. Même si elle ne connaissait pas ceux de Valendrie, les uniformes ne changeaient pas tant que cela d'une nation à l'autre bien qu'elle appréciât particulièrement la coupe de celui-ci. Il était d'ailleurs plus fourni que celui d'Alexius, il y avait même un grade de plus que sur celui de Jasper.

« Tu m'as l'air pas mal gradée par rapport à ton âge.
-J'ai intégré l'armée très jeune, expliqua-t-elle. Quand ils m'ont repérée et proposé de les joindre, j'ai tout de suite accepté. Je suis née dans un pays qui a été annexé par l'Empire le lendemain de ma naissance. Je n'ai eu aucune hésitation.
-Ils engagent même des enfants ?
-Valendrie possède une excellente école militaire. J'y suis d'ailleurs encore élève. Et Jasper aussi. Percy, lui, y est comme instructeur. Alexius… a un statut particulier.
-Vous dépendez tous de cette école ?
-Plus ou moins. La guerre contre l'Empire évolue rapidement, surtout du côté impérial. Ils ont un progrès technologique absolument fulgurant d'après nos instructeurs. Nous avons donc régulièrement besoin de nous mettre à la page pour ne pas nous retrouver écrasés sous le poids de leur avantage matériel.
-Percy, instructeur… ? J'ai du mal à le croire… »

Delilah lui expliqua que contrairement aux apparences, Percy rencontrait beaucoup de succès auprès des élèves comme des autres instructeurs. Sceptique, Kathleen fit une moue dubitative. Elle doutait de l'efficacité de l'enseignement de cet arnaqueur invétéré, à moins que le dit enseignement relève du domaine de la ruse. Un cri retentit soudainement de l'autre côté de la clinique et des pas hâtifs dans le couloir résonnèrent jusqu'à la cuisine. A l'encadrement de la porte, Julian encore dans ses vêtements du quotidien était apparu, blême. Il sembla affolé et eut même du mal à aligner ses premiers mots.

« Qu-qu-que s'est-il passé ?! s'exclama-t-il. Il y a des trous dans le plafond de la salle d'attente ! Vous avez été attaqués ? Quelqu'un a-t-il été blessé ?
-Tout va bien Julian, le rassura-t-elle en se levant de table pour inviter le jeune homme à prendre sa place. Je te sers un café ?
-Je veux bien… Qu'est-il arrivé, docteur ?
-Des hommes sont venus la nuit dernière. Ils étaient… mécontents que nous soignions des soi-disant ennemis de l'Empire.
-Oh votre lèvre, remarqua-t-il. Vous ont-ils fait du mal ?
-Ce n'est qu'une égratignure. »

Kathleen lui servit une tasse de ce café amer qu'il appréciait tant. Pendant qu'elle avait tout rassemblé pendant la nuit, elle avait eu beaucoup de temps pour réfléchir. Elle en était venue à la conclusion qu'elle ne pourrait plus exercer dans cette clinique qui avait été son refuge pendant de nombreux mois. C'était la première fois qu'elle s'était attardée aussi longtemps quelque part depuis son exil de Rosalia. Dans le couloir, Jasper et Percy, qui soutenait ce dernier, passèrent devant la porte de la cuisine. Quoi que puisse dire l'infirmière, ils comptaient bien partir ce matin, avec ou sans elle, au risque de voir le blessé contracter une infection. Delilah se leva de table pour les rejoindre et aider Percy dans sa besogne. Kathleen s'installa alors sur la chaise que celle-ci avait occupé pour se tenir au même niveau que son élève afin qu'il puisse bien assimiler ce qu'elle avait à lui dire.

« Nous ne pouvons plus rester ici, Julian. D'autres impériaux risquent de revenir à nouveau. Cela pourrait même mettre nos patients en danger.
-Où allons-nous aller dans ce cas ? l'interrogea-t-il, désemparé.
-Tu iras à Belidos. Voici une lettre de recommandation pour le Grand Hôpital Royal de la capitale, indiqua-t-elle en lui tendant la lettre et une note sur laquelle était inscrite l'adresse de l'établissement en question. Postule là-bas, tes compétences les intéresseront et je pense qu'ils se souviennent encore de moi. En revanche, ne pratique que des actes autorisés aux infirmiers. Ils sont très à cheval sur les règles lorsque cela concerne le secteur médical.
-D'accord. Je laisserai un message pour nos patients au village dans ce cas. Mais et vous docteur ? Vous ne venez pas avec moi ?
-Moi, j'irai à Valendrie avec les autres pour l'instant. Si je n'y vais pas, notre patient risque l'infection ou pire encore. Ensuite, j'aviserai mais je viendrai te voir dès que j'en aurai l'occasion, c'est certain.
-Je suis soulagé et inquiet à la fois.
-Soulagé ? répéta-t-elle.
-Celui qui fait un peu peur dans leur groupe, c'est lui qui m'avait demandé de vous convaincre de les suivre.
-Hmm, je vois. Il va vraiment falloir que tu t'endurcisses… »

Kathleen se leva de la chaise et présenta sa main à Julian qui se leva également pour la lui serrer. Elle déclara d'un sourire radieux que ce n'était pas un adieu mais un au revoir et qu'elle avait été fière de l'avoir eu comme élève. Il lui retourna le compliment en soufflant dans un sanglot ému qu'il avait été fier de l'avoir eu comme professeur. Amusée et à la fois émue elle aussi, elle lui donna une tape amicale dans le dos pour le réconforter. Dès le départ de Julian, elle récupéra ses affaires dans la pièce voisine, consistant seulement en un sac de vêtement, son fusil et la mallette de matériel médical qu'elle avait préparé pendant la nuit. Avant de se diriger vers l'extérieur, Kathleen posa un dernier regard vers ce qui l'entourait. Cette clinique n'avait pas été le plus douillet des refuges mais cela lui avait permis d'avoir un toit sur la tête, d'aider de nombreuses personnes et de donner un sens à sa vie après son renvoi de l'armée.

Dehors, la Jeep était garée tout près de l'établissement. Quand Kathleen les rejoignit finalement à l'extérieur, Delilah était en train d'aider Jasper à s'asseoir confortablement à l'arrière du véhicule, Percy vérifiait qu'il ne manquait rien à leur chargement et Alexius supervisait le tout en observant les alentours, guettant le moindre signe d'une nouvelle attaque. Lorsque la jeune femme s'approcha de la voiture avec son sac, son fusil et sa mallette, il tendit les mains vers elle pour les lui prendre et les faire passer à Percy pour qu'il les mette à l'arrière avec leurs affaires. Lorsqu'il lui demanda si c'était tout ce qu'elle emportait avec elle, elle répondit que oui sous le regard médusé des autres membres du groupe. Mais leur stupéfaction ne venait pas du fait qu'elle voyageait léger, c'était l'usage du tutoiement par Alexius lorsqu'il s'était adressé à elle qui les avait surpris. Il leur avait fallu du temps avant qu'il en fasse de même avec eux. Agacé par cette remarque, il ordonna aux deux excités de s'installer à l'avant de la Jeep. Lorsqu'ils avaient été attaqués la veille, Alexius avait tutoyé Kathleen, cela aurait paru étrange qu'il la vouvoie à nouveau. Cette justification fit sourire cette dernière, il semblait y avoir accordé réflexion alors que ce n'était qu'un détail. Amusés par l'air bougon de leur camarade, Percy et Delilah s'installèrent sur la banquette avant tandis que Kathleen prit place à côté de Jasper à l'arrière, où plutôt à ce qui ressemblait à un coffre puisque la banquette arrière était inexistante. Ils étaient assis à même le sol et adossés à leurs propres bagages. Alexius fut le dernier à monter, s'occupant de couvrir leurs arrières, fusil en main.

Lorsque la voiture démarra, Kathleen tourna son regard vers la clinique qu'elle laissait derrière elle. Malgré la visite fréquente de brigands venus lui extorquer de l'argent parce-qu'elle était soi-disant sur leur territoire, elle s'était étrangement sentie en sécurité dans cette modeste bâtisse érigée au cœur de la forêt.


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Dim 8 Sep 2013 - 10:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyLun 15 Juil 2013 - 18:14

Encore un chapitre en entier o/
Haha, j'ai réussi à mendier des commentaires sur la cb x)


Chapitre 7 - entier
Percy s'attelait à ne pas rouler trop vite sur le sentier tout en reliefs qui s'allongeait pendant quelques kilomètres jusqu'au village le plus proche, il ne fallait pas risquer de rouvrir les blessures de Jasper s'ils ne voulaient pas perdre davantage de temps. A côté de lui, Delilah chantonnait une vieille chanson de son pays natal pour passer le temps. Elle avait une petite voix mélodieuse qui créait un décalage amusant avec le contenu de ses paroles chantées du point de vue d'un homme qui maudissait et traitait de sorcière la femme qui l'avait abandonné au milieu des champs de leur patrie adorée. A l'arrière, Alexius contemplait d'un air absent les arbres qui défilaient devant lui. Mais dès qu'un oiseau décollait de l'un d'eux, il redevenait vif, en réaction au soudain mouvement dans son champ de vision. Kathleen avait le cœur gros, elle vivait ce départ comme un nouvel exil. C'était à se demander si elle avait une place véritable dans ce monde. Moins de 24 heures auparavant, elle aurait ri si on lui avait dit qu'elle quitterait sa clinique pour ne probablement jamais y retourner. Et si les personnes qui partageaient ce voyage avec elle n'avaient pas été là, elle serait certainement déjà morte… ou pire encore.

A côté d'elle, Jasper était plongé dans la lecture d'un livre d'Histoire. Le mouvement dynamique du véhicule ne semblait pas le déranger le moins du monde. Pendant son court séjour à la clinique, ils n'avaient pas eu beaucoup l'occasion de discuter beaucoup tous les deux, le jeune homme avait passé la plupart de son temps à dormir. Elle ne savait donc pas grand-chose de lui non-plus. Il semblait un peu plus âgé que Delilah. Il était moins grand qu'Alexius, avait des cheveux blonds comme les blés et des yeux d'un vert tirant vers le doré. A l'observer ainsi, il était difficile d'imaginer qu'il puisse mener une telle vie, il ne semblait pas taillé pour cela. Après tout, elle aurait pensé la même chose de la petite et menue Delilah qui avait pourtant l'air de très bien se débrouiller. Cette guerre que menait l'Empire pour sa conquête de tout le continent forçait des personnes ordinaires à prendre les armes pour s'opposer à cette ambition mégalomaniaque. S'il n'y avait pas eu de guerre, Kathleen elle-même ne serait jamais devenue infirmière. Elle serait certainement en train d'enseigner les mathématiques dans un amphithéâtre de l'université royale de Rosalia. Ou bien elle passerait ses journées à se casser la tête sur des calculs réputés impossibles.

Ecouter Delilah chantonner rappelait une lointaine époque à Alexius, lorsque sa petite sœur chantait en admirant le crépuscule. Il ne se souvenait plus avec exactitude de son visage, ne se la remémorant que de dos, mais il se rappelait que le soleil se parait d'une couleur magnifique lorsqu'il se couchait derrière les montagnes. Le temps avait eu raison de ses souvenirs, seuls les aspects les moins agréables de son passé semblaient s'accrocher à lui avec ténacité. Mais de temps en temps, quelques passages fugaces lui revenaient en mémoire, lui rappelant douloureusement tout ce qu'il avait perdu. En tournant la tête vers les autres passagers à l'arrière de la Jeep, il vit Jasper en train de lire un ouvrage sur une ancienne civilisation, vision familière. Puis Kathleen qui regardait le paysage d'un air chagriné. Elle devait à nouveau changer de vie. Il remarqua que sa lèvre inférieure avait légèrement enflé sous le coup qu'elle avait pris quelques heures plus tôt mais l'entaille avait déjà commencé à cicatriser.

Lorsque le véhicule passa abruptement dans un trou, Jasper laissa échapper une exclamation de douleur en se tenant le côté. A l'avant, Delilah gronda Percy qui lui répondit qu'il n'avait pas pu faire autrement. Kathleen se pencha vers le blessé pour vérifier que ses points tenaient toujours en place sous le pansement. Aucun dégât n'était à déplorer et c'était tant mieux mais son patient l'avait bien senti passer. La jeune femme se repositionna ensuite telle qu'elle l'avait été, remarquant qu'Alexius était en train de l'observer.

« Qu'y a-t-il ? lui demanda-t-elle intriguée.
-… Rien.
-Hmm, si tu le dis… Au fait, c'est toi qui demandé à Julian de me convaincre de vous suivre, n'est-ce pas ?
-Et alors ?
-Pourquoi ne pas l'avoir fait toi-même ?
-…
-Parce-que c'est loin d'être le point fort d'Alexius, répondit Jasper à sa place en refermant son livre. En général, dès qu'il faut du tact et de la diplomatie, c'est à moi que revient la tâche. Nous avons chacun nos spécialités et nos points faibles dans notre équipe. Delilah, par exemple, est une experte en chimie et sait conduire les véhicules lourds comme les tanks.
-Les tanks..., répéta Kathleen pour bien assimiler cette information invraisemblable.
-Elle adore les armes à feu aussi. En revanche, elle a l'art de toujours attirer l'attention. Elle n'est donc jamais affectée aux missions d'infiltration et d'espionnage. Ça, c'est plutôt le travail de Percy. »

Ainsi leur groupe hétéroclite se complétait par les forces et les faiblesses de chacun. Kathleen trouvait cependant étrange ce type de configuration pour une équipe d'intervention. Peut-être que la leur avait quelque chose de spécial. Difficile à dire, cette organisation apparaissait plutôt bancale aux yeux de la jeune femme. Ce groupe n'avait pas l'air d'une troupe d'élite, bien au contraire. Et pourtant, lorsqu'elle avait vu Alexius se débarrasser tout seul de ces soldats la veille avec seulement le bois du fourreau de son sabre, elle avait des doutes. D'ailleurs, qui se battait encore avec un sabre de nos jours ? C'était là une question intéressante. C'était impossible de rivaliser contre des fusils d'assaut avec ce type d'arme. Elle décida toutefois d'oser faire preuve de curiosité.

« Et quel genre de groupe êtes-vous au juste ?
-Nous sommes… particuliers, répondit Jasper avec un sourire gêné. Personne ne voulait de nous mais c'est Percy qui nous a réunis. Malgré le fait que nous soyons mal vus par nos supérieurs, notre président nous fait confiance et nous confie des missions… peu ordinaires.
-En fait, tu évites de prononcer le mot spécial parce-que c'est confidentiel, c'est ça ? J'y ai eu droit ce matin avec Delilah quand je lui ai demandé quel genre de mission vous aviez effectué avant de débarquer dans ma clinique.
-N'as-tu jamais participé à une mission classée défense ? l'interpella Alexius.
-Bien-sûr que si. Une fois. Et voilà où ça m'a mené, déclara-t-elle d'un ton amer. Une fois que j'avais eu mon utilité, j'étais un pion sacrifiable. Ils n'avaient pas le droit de me virer comme ils l'ont fait mais nous étions en temps de guerre, l'état-major avait d'autres préoccupations en tête pour chercher la vérité. A moins qu'il eut été de mèche lui aussi. Je n'en sais rien et à vrai dire, je m'en fiche pas mal.
-Je suis certain que — »

Jasper s'interrompit, dissuadé par le regard d'Alexius. L'adolescent était sur le point de dire qu'il était certain que malgré son passé, elle serait une recrue de choix pour l'armée de Valendrie. Mais son aîné, bien qu'inapte socialement d'après son entourage, savait que c'était encore trop tôt pour Kathleen d'envisager de revêtir l'uniforme à nouveau. Elle avait perdu toute confiance en l'armée. Et ce à forte raison. La trahison n'était pas un mal qui pouvait facilement s'oublier. Alexius le savait bien, il en avait déjà fait l'amère expérience.

Kathleen elle-même ne savait pas ce qu'elle ferait dès qu'elle aurait posé le pied à Valendrie. Jasper ne serait plus son patient, elle passerait le relai aux médecins de son pays. Que ferait-elle ensuite ? Peut-être partirait-elle pour Belidos afin de rejoindre Julian. Mais pouvait-elle aller là-bas tout en sachant que le pays voisin, qui fut le sien, était opprimé et qu'elle ne serait en fin de compte pas si loin de sa terre natale ? Ses sentiments se contredisaient. Elle éprouvait une certaine amertume par rapport à la façon dont elle avait été chassée de Rosalia mais en même temps, cela restait son pays. Quelle différence cela ferait-il si elle s'aventurait à y retourner, et ce même si elle n'était pas la bienvenue ? L'armée impériale occupait le royaume, l'opprimait et l'humiliait. Pour cause, Rosalia avait été parmi les adversaires les plus résistants contre les attaques de l'Empire. C'était bien pour cela que les territoires plus à l'Est avaient été envahis les premiers. Isoler Rosalia du côté occidental du continent avait permis de l'affaiblir avant de lui porter le coup fatal.

La jeune femme n'aimait pas ne rien faire pendant trop de temps, cela lui en donnait pour réfléchir. Elle détestait cela car ses incertitudes, ses craintes, ses regrets ressurgissaient. Et l'angoisse finissait par reprendre le dessus, c'était une sensation oppressante pour elle.


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Dim 8 Sep 2013 - 10:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Mayrine
Mayrine
Messages : 214
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 18
Localisation : Affalée dans mon canapé devant l'écran de mon ordi portable.

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyMar 16 Juil 2013 - 11:22
Bon ben, je suis toujours aussi fan de Delilah. Je trouve ça bien qu'on en apprenne plus sur elle, ça fait qu'on l'apprécie encore plus. :3

Et aussi on en apprend plus sur Kathleen et son service à Valendrie.
Bref, je n'ai rien à dire, à part que je veux la suite ! No Hope Without Future - Page 2 643906248 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lé@
Lé@
Messages : 103
Date d'inscription : 14/07/2013
Age : 18
Localisation : Devant mon ordi !

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyMar 16 Juil 2013 - 12:10
J'ai trouvé le début très bien. Il est captivant ! Very Happy 

_________________

L'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fashionclothiing.blogspot.fr
Joy
Joy
Messages : 147
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 21
Localisation : Vers la dune du Pyla. Aquitaine, inculte. u_u

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyMar 16 Juil 2013 - 12:10
Alors, je pense que j'ai laissé assez de chapitres comme ça pour te donner un commentaire chère mendiante de la CB. Razz

(Ouais Délilah ! o/) On en découvre un peu plus sur Kathleen aussi, j'aime bien ça. Ton style d'écriture est juste parfait. ♥️ Et puis j'ai rien à redire je te l'ai déjà dit. u_u
Je veux la suite alors continue comme ça ! cheers

_________________

Joy
Like a shell upon a beach
Just another pretty piece
It was difficult to see
But you picked me
Yeah, you picked me

No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 10:15

Haaaan! Merci pour vos commentaires! ♥
Cela m'encourage beaucoup de savoir que des gens me lisent et attendent la suite avec une impatience fébrile 8D
Comment ça j'exagère? é_è


Chapitre 8 - entier
Il était encore tôt dans la matinée lorsqu'ils atteignirent la gare de la ville la plus proche. Une fois sortis de la forêt, ils avaient pu faire accélérer la Jeep sur le bitume bien plat d'une route construite aux frais de l'Empire, ou plutôt des nations dont il s'emparait de toutes les richesses. Pendant que Percy était parti acheter les billets, le reste du groupe chargea les bagages dans le train. Comme c'était une petite ville sans grand intérêt, ils ne s'opposèrent à aucune résistance d'origine impériale et personne ne fouilla leur chargement. Les gens du coin avaient tendance à délibérément fermer les yeux lorsqu'ils voyaient des uniformes venant de l'armée d'un pays encore libre du joug de l'Empire. Le train dans lequel ils montèrent les conduiraient jusqu'à Valendrie, où ils arriveraient à la fin de la journée s'il n'y avait aucun retard pendant les arrêts qu'il effectuerait en chemin. Ce fut Delilah qui choisit la place du groupe dans le compartiment de deuxième classe dans lequel ils étaient montés. Elle s'installa au bout d'une banquette devant laquelle se trouvait une tablette qui faisait office de table ainsi qu'une autre banquette qui faisait face à la sienne. A côté d'elle s'installèrent Jasper et Percy afin qu'Alexius puis Kathleen prennent place sur la banquette d'en face.

L'adolescente sortit un paquet de cartes sous la lasse protestation de ses camarades qui déploraient qu'elle veuille encore jouer aux cartes. Kathleen se mit à rire face la réaction unanime des garçons.

« Il faut absolument que tu joues avec nous ! l'encouragea Delilah avec entrain. Plus on est de joueurs, mieux c'est.
-Désolée, ce sera sans moi.
-Hein ? Pourquoi ?!
-Je ne peux pas jouer aux cartes. Je les compte, c'est de la triche.
-Tiens, ce n'est pas ce que tu disais autrefois, remarqua Percy.
-Autrefois, j'avais besoin d'argent et ça pariait gros dans le peloton.
-Alors là, tu refuses parce-que c'est gratuit ?
-Je refuse parce-que ce ne serait pas du jeu. J'ai un doctorat en mathématiques, espèce de crétin. Les probabilités, ça me connaît parfaitement. Où est le plaisir de jouer si je gagne tout le temps ?
-Tu n'as qu'à pas compter les cartes, suggéra innocemment Jasper.
-Je ne peux pas, hélas. C'est aussi naturel que de respirer pour moi. Ne vous en faîtes pas, vous regarder jouer n'entamera pas mon plaisir. Allez-y. »

Evidemment, il avait fallu que Percy rajoute son grain de sel. Le traiter de crétin n'avait pas été sa meilleure attaque mais cela faisait un peu de bien, malgré que ce fusse honteusement gratuit. Delilah ne se fit pas prier pour distribuer les cartes aux joueurs autour de la table, omettant Kathleen qui avait décidé de regarder. Cette dernière remarqua d'ailleurs qu'elle avait rapidement été adoptée par le groupe alors qu'elle n'en faisait même pas partie. Alors qu'ils la vouvoyaient tous la veille, à l'exception de Percy, ils s'adressaient désormais à elle comme à une camarade. A quel moment cela avait-il changé ? Elle tourna la tête vers le jeune homme à côté d'elle. C'était au moment de monter en voiture, lorsqu'il l'avait tutoyée, que les deux autres s'étaient mis à en faire autant. En baissant les yeux sur les cartes qu'il détenait et en comparant avec celles posées sur la table, elle put établir la probabilité qu'il avait pour l'instant de bonnes chances de gagner mais il était encore trop tôt dans la partie pour que cette probabilité se transforme en certitude. Toute excitée, Delilah faisait grand bruit dans le compartiment, secondée par Percy qui jouait allègrement le jeu. Entre eux deux, Jasper se sentait un peu à l'étroit au milieu de tant d'énergie. En revanche, sur la banquette d'en face, Kathleen était adossée confortablement et souriait en ayant déjà conclu l'issue de la partie tandis qu'Alexius gardait ce qu'elle présuma être son habituelle expression indescriptible. Qu'il gagne ou qu'il perde, son visage n'en montrait pas le moindre changement.

Au bout d'une heure, un contrôleur vint vérifier la validité des billets des passagers du compartiment. Lorsqu'il arriva à hauteur du groupe guilleret, Percy lui tendit leurs cinq titres de transport. Après en avoir examiné le contenu, l'homme poinçonna les tickets et les lui rendit.

« Vous rentrez à la maison ? leur demanda-t-il.
-Oui monsieur, répondit gaiement Delilah. Si vous saviez comme j'ai hâte de respirer l'air marin de Valendrie ! Et aussi de prendre un bain. J'ai besoin d'un bain. Avec de la mousse, beaucoup de mousse.
-Le monsieur ne t'a pas non-plus demandé de raconter ta vie, lui indiqua Percy.
-Ne vous en faîtes pas, jeunes gens. Je suis toujours ravi de voir nos soldats rentrer à bon port à la maison. C'est grâce à vos efforts si l'Empire n'a pas encore frappé à notre porte.
-Cela ne saurait tarder toutefois, commenta Alexius. Une fois qu'ils en auront assez de jouer à la guerre contre nous, ils emploieront leur tactique de prédilection. Ecraser l'ennemi par la force.
-Mais il n'y a pas qu'eux qui s'y connaissent en politique de la terre brûlée, rétorqua Delilah avec véhémence. Vous verrez, monsieur le contrôleur, on ne les laissera pas faire !
-Vous faîtes peur aux civils quand vous parlez comme ça tous les deux, leur fit remarquer Jasper. Vous n'êtes vraiment pas rassurant…
-Pas d'inquiétude, jeune homme. J'étais militaire moi aussi, autrefois. J'ai participé à de sacrées batailles. Oh ça oui. La dernière, c'était à Oerlandis, il y a de cela pratiquement vingt ans, je dirais. Après une défaite d'une telle atrocité, j'ai dit plus jamais. Puis j'approchais de la retraite alors…
-Oerlandis ! C'était chez moi ! s'exclama Delilah en levant haut la main.
-Aah, cela me remplit d'enthousiasme de l'apprendre. »

L'homme d'âge mûr leur adressa un fier salut militaire, le dos droit et le menton haut. Tous le lui rendirent avec autant de zèle afin de lui rendre hommage. Kathleen se surprit à le faire également, sans avoir réfléchi, comme si cela avait été un réflexe. Peut-être qu'au fond d'elle-même, elle n'avait jamais cessé d'être militaire.

Puis l'homme continua son travail et le groupe retourna à sa partie de cartes avec allégresse. Alexius jouait avec eux sans vraiment jouer, il avait l'esprit ailleurs. L'homme avait parlé de la bataille d'Oerlandis, qui s'était déroulée un peu plus de dix-huit ans auparavant. Pour s'éviter une guerre longue et trop coûteuse pour le peu de territoire qu'il y avait à conquérir, l'Empire avait préféré tout détruire pour annuler toute résistance. Valendrie, alors tout jeune pays, avait envoyé des troupes en renfort mais les forces que l'ennemi avait déployées avaient été écrasantes. Cette bataille avait été une vraie boucherie, même les civils n'avaient pas été épargnés. Il restait aujourd'hui fort peu de landiens, dispersés à travers tout le continent. Et même si l'Empire était vaincu, il était fort probable que leur pays natal ne demeure que de l'histoire ancienne. C'é pour cela que le contrôleur avait été content de savoir que Delilah était l'un d'entre eux. Et pour cette raison que la jeune fille accordait tant d'énergie pour Valendrie qui était sa terre d'adoption. Même si elle n'avait jamais connu le sien, elle savait ce que c'était de perdre un pays. Parfois, il fallait perdre les choses pour en venir à réaliser leur importance. Lui aussi avait perdu son pays, tout s'était déroulé sous ses yeux impuissants, il savait donc ce que cela faisait. L'indignation, la frustration, la colère, tout était là. Alexius ne pouvait que rester digne, se tenir debout et continuer à vivre. Toute sa famille avait péri, il était le dernier et n'avait quasiment aucun souvenir d'eux. Seulement des visages flous, des paysages abstraits, des odeurs incertainement familières. Tout ce qu'il lui restait, c'était ce sentiment d'abandon qui le hantait, et son sabre, qu'il considérait comme le prolongement de son bras.

Ils jouèrent ainsi jusqu'à midi, lorsqu'une employée de la compagnie ferroviaire passa avec son chariot pour proposer des victuailles aux voyageurs. L'après-midi, ils furent seuls dans le compartiment, les autres passagers étaient descendus à l'arrêt de 13h37. Jasper s'était alors allongé sur la banquette d'à côté pour se reposer tandis que Percy rédigeait son rapport de mission avec une certaine assiduité. Alexius et Delilah s'étaient mis à jouer à un jeu différent avec les mêmes cartes, sous le regard de Kathleen qui conseillait discrètement la jeune fille d'un air espiègle. Cependant, son voisin n'accorda pas d'importance à la tricherie dont il était témoin et victime.


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Dim 8 Sep 2013 - 10:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Joy
Joy
Messages : 147
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 21
Localisation : Vers la dune du Pyla. Aquitaine, inculte. u_u

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 12:01
C'est le facteur Joy ! Elle apporte de la joie et un commentaire pour Coco.
Alors alors, j'ai été plus que ravie d'en savoir un peu plus sur Alexius ainsi que Delilah. Aussi, au fil des chapitres on en apprend plus sur l'Empire, sur la guerre, ce qui me permet personnellement de mieux comprendre.
Dans ce chapitre, pas d'allusion explicite sur le choix de Kathleen à rester avec le groupe, mais elle est déjà acceptée par nos militaires valendriens. ♥ Continue comme ça Coco ! o/

PS :

Delilah a écrit:
Si vous saviez comme j’ai hâte de respirer l’air marin de Valendrie ! Et aussi de prendre un bain. J’ai besoin d’un bain. Avec de la mousse, beaucoup de mousse.

Elle me fait trop rire Delilah. x')

_________________

Joy
Like a shell upon a beach
Just another pretty piece
It was difficult to see
But you picked me
Yeah, you picked me

No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyJeu 18 Juil 2013 - 12:13
Haaaaan Joy ♥
I LOVE YOU.
Ton commentaire vient de me donner la pêche alors que suis en train de me prendre la tête avec la PA d'Epica'
En effet, des détails sur le contexte géographique et politiques sont donnés peu à peu, à mesure qu'il y a l'occasion d'en donner. Si je parlais de tout d'un coup, ce serait un peu barbant.

Je posterai le prochain, qui devrait beaucoup te plaire aussi, demain ou après-demain ♥

_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyVen 19 Juil 2013 - 11:13

Joooooy ♥
J'te le dédicasse celui-là 8D


Chapitre 9 - 1° partie
Arrivés à la gare de Valendrie lorsque le soleil commençait à se coucher, au terminus de la ligne de train, le groupe descendit sur le quai avec ses bagages. Contrairement à celle où ils étaient montés, celle-ci était en effervescence, au point que Kathleen n’eut pas le temps d’en admirer l’architecture tant elle devait faire attention de ne pas bousculer des gens en la traversant. A la sortie de la gare, Percy se dirigea vers un homme qui attendait devant un minibus. La gare était située en plein cœur de la ville. C’était la première fois que Kathleen mettait les pieds dans la Cité-Etat de Valendrie. Elle était impressionnée par la façon dont une ville avait pu s’ériger à ce point en une trentaine d’année à partir de rien. Jasper, qui avait été à la traîne, arriva à côté d’elle et contempla lui aussi les splendeurs de la ville qui s’étalaient devant eux. Les édifices n’étaient pas très hauts mais leur architecture était remarquable.

« Rosalia ne ressemble pas à cela, n’est-ce pas ? supposa-t-il.
-Non, en effet. Nos bâtisses sont anciennes et faites de pierres et de bois. Ici, elles sont en métal et en verre, un choix curieux en sachant que Valendrie est en bord de mer. Le métal, ça rouille avec le sel contenu dans l’air marin.
-En effet, les murs sont régulièrement repeints à cause de cela. Mais ce sont des abris plus sûrs en cas de bombardements.
-Hmm… même en construisant des maisons, les gens continuent de penser à la guerre ici…
-La population est essentiellement constituée de militaires en service actif et d’anciens militaires reconvertis professionnellement. Il y a des choses dont on ne peut se défaire, je présume. »

Percy interrompit leur conversation en les appelant tous les deux. Alexius et Delilah avaient déjà attaché leur ceinture dans le minibus, le conducteur aussi. Kathleen aida alors Jasper à s’installer sur un siège sans trop de casse. Sa ceinture de sécurité passait sur son pansement mais s’il l’a tenait à l’écart de son abdomen, le trajet ne serait pas trop pénible. Elle fit ensuite le tour du véhicule pour aller prendre place à côté d’Alexius. Elle se tourna vers la fenêtre dès que le véhicule démarra afin d’admirer la ville qui défilait sous ses yeux jusqu’à ce qu’il emprunte une route en bord de mer vers un lieu à l’écart du centre-ville. Dans l’habitacle, Jasper et Delilah, assis côte à côte, étaient extatiques, ils rentraient enfin à la maison malgré un léger contretemps de quelques jours. Alexius déclara lassement qu’ils changeraient d’avis une fois qu’ils seraient arrivés. Après tout, la mission ne s’était pas déroulée comme prévu. Les deux jeunes gens laissèrent alors apparaître un sourire gêné sur leur visage, sous le regard intriguée de Kathleen qui avait laissé sa contemplation de l’océan pour leur discussion.

« Ce n’est pas comme si vous alliez vous faire virer parce-que l’un de vous a été blessé, tenta-t-elle d’un sourire réconfortant.
-Jasper a été blessé parce-que ces deux-là ont voulu trop en faire, expliqua Percy sur un ton de reproche à l’encontre des deux intéressés. Ils devront s’attendre à une punition par un de nos supérieurs hiérarchiques. Aujourd’hui, c’est Edmund Riggs qui est au débriefing de surcroît.
-Riggs ! prononça Jasper, dépité.
-On va se faire trucider, se lamenta Delilah comme si c’était la fin du monde. Monsieur le chauffeur, faîtes demi-tour s’il vous plaît ! Finalement, nous rentrerons demain !
-Nous sommes finis…
-En quoi est-ce si grave ? murmura Kathleen en se penchant vers Alexius. Ils ont l’air vraiment paniqués.
-Le major Riggs est un des instructeurs les plus sévères, lui expliqua-t-il sans prendre la peine d’être discret par égard pour les deux autres qui l’écoutaient d’un air inquiet. Il est très à cheval sur la procédure. Pour lui, une mission qui n’est pas effectuée selon les instructions est une mission mal accomplie, même si c’est une réussite au final. J’apprécie son point de vue.
-Cela ne m’étonne guère, commenta Jasper.
-Méchant ! couina Delilah. Il va nous donner les pires corvées à faire et tu vas bien te marrer… »

Alexius ne releva pas cette accusation qui n’était pas si loin de la vérité. Il estimait que l’impulsivité de leur jeunesse était susceptible de les mettre en danger. Ils pouvaient s’estimer chanceux, ils auraient pu se sortir de cette mission avec pire que cela. Il espérait que la punition que leur infligerait le major Riggs leur permettrait de remettre leurs actions en question. Seulement, ils ne réalisaient pas encore que c’était pour leur bien. Jasper supposait que le major serait même capable de lui ordonner de faire des pompes au risque de défaire ses points quand un grand bâtiment apparut au bout de la route. Percy précisa qu’il s’agissait de l’académie dont dépendait la majorité des militaires de Valendrie. Kathleen était surprise de constater à quel point elle était si près de la ville. A Rosalia, ce type d’endroit était perdu au milieu de nulle part. Là, ils y avaient été en seulement quelques minutes.


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Mar 6 Aoû 2013 - 20:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Joy
Joy
Messages : 147
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 21
Localisation : Vers la dune du Pyla. Aquitaine, inculte. u_u

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyVen 19 Juil 2013 - 11:42
Han tu me l'as dédicacé. <3
Ils sont arrivés à Valendrie. ** Ça a l'air super joli !
Haha, j'ai hâte de savoir ce que le major Riggs va faire à Jasper et Delilah. :') J
(Je me demande toujours ce qu'ils ont fait d'ailleurs.) Vivement la suite ! o/

_________________

Joy
Like a shell upon a beach
Just another pretty piece
It was difficult to see
But you picked me
Yeah, you picked me

No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyDim 21 Juil 2013 - 10:05

Suis en retard sur le sommaire et les liens.
Je me rattraperai plus tard ^^
Et un gros câlin à Joy qui me suis avec assiduité ♥


Chapitre 9 - 2° partie
Lorsqu’ils descendirent de voiture sur un parking situé en sous-sol de l’académie, deux personnes en uniforme vinrent prendre leurs bagages pour aller les ranger dans la chambre qu’ils possédaient chacun au dortoir. Percy demanda que ceux de Kathleen soient déposés dans une chambre réservée aux invités. Le groupe se dirigea ensuite vers des portes qui s’ouvrirent sur une voie sans-issue et qui se refermèrent derrière eux. Ils étaient dans une cabine d’ascenseur qui surprit la jeune femme lorsqu’elle commença son ascension. Devant son étonnement, Delilah lui demanda si elle avait déjà utilisé un ascenseur. Kathleen lui avoua que c’était la première fois. Les bâtiments à Rosalia n’étaient pas assez hauts pour en avoir besoin. Puis elle n’avait parcouru que des petits villages après qu’elle eut quitté son pays. Donc non, jamais d’ascenseur.

Ils descendirent au premier étage et traversèrent plusieurs couloirs avant d’arriver dans une sorte d’antichambre. En chemin, ils croisèrent quelques jeunes gens qui saluèrent Delilah et Jasper comme des camarades, et Percy d’un air respectueux. Cela démontrait effectivement sa position pédagogique au sein de l’établissement. Alexius demanda à Kathleen de rester dans l’antichambre lorsqu’ils passèrent la porte d’une nouvelle pièce. Alors seule, la jeune femme se posta devant une fenêtre et contempla la vue avec admiration. Il s’agissait d’une vue sur l’immensité de l’océan. Derrière elle, quelqu’un commenta que c’était effectivement une bien jolie vue. Elle se retourna et croisa le regard d’un homme qui portait un large chapeau bordé d’un voile transparent qui protégeait certainement son visage du soleil. Le tablier taché qu’il portait et ses gants épais avec lesquels il portait deux pots de fleurs dans un panier d’une main et un arrosoir de l’autre lui laissèrent deviner qu’il était peut-être jardinier.

« C’était ce que j’étais en train de me dire, lui confirma-t-elle. C’est la première fois que je viens ici mais voir l’océan me rappelle de bons souvenirs.
-Ah ? Vous parlez de celui de Belidos, je présume.
-Vous présumez bien. Et je suis de Rosalia en réalité.
-Croyez que je sois navré de ce qui est arrivé à votre royaume. Puisque vous ne vivez pas à Valendrie, qu’est-ce qui vous amène ici ?
-Je suis infirmière, j’ai accompagné un groupe de soldats jusqu’ici. »

L’homme ôta le voile devant son visage pour le mettre par-dessus le sommet de son chapeau et s’approcha de Kathleen pour admirer l’océan lui aussi. Il avait l’air d’avoir une cinquantaine d’années et malgré son sourire bienveillant, il avait l’œil vif de quelqu’un qui était bien plus perspicace qu’il en avait l’air.

« Vous voulez parler du groupe de monsieur Jones ?
-C’est exact.
-Alors ils sont enfin rentrés. Je commençais à me faire du souci mais bon, je savais toutefois que c’était inutile avec monsieur Solidor dans l’équipe. C’est quelqu’un sur qui on peut compter pour faire les choses comme il faut.
-Je me trompe ou… vous n’êtes pas vraiment le jardinier de l’école ? douta la jeune femme.
-Je ne me suis jamais présenté comme tel mais je ne vous en veux pas, les gens ont tendance à se méprendre à mon sujet. Non, je ne suis pas jardinier mais c’est un de mes passe-temps. Avez-vous des passe-temps, mademoiselle…. ?
-Oh, Kathleen Spencer. Oui, j’aime faire des calculs.
-Des calculs ? Intéressant.
-J’ai un doctorat en mathématiques.
-Je vois, cela s’explique ainsi, mademoiselle Spencer.
-Et vous êtes… ?
-Theodore Phœnix.
-Pff vraiment ? pouffa-t-elle avec naturel. On dirait le nom d’un personnage de fiction.
-Alors ça, vous êtes la première personne à me le dire, rit-il avec elle. Un personnage de fiction…
-Cela dit, votre nom me dit quand même quelque chose. »

Theodore Phœnix. Où avait-elle déjà entendu ce nom… ? Peut-être dans un livre, ce qui permettrait de valider sa première impression. Elle réalisait qu’elle s’était montrée impolie à rire ainsi de son nom mais il ne semblait pas s’en être froissé. Mais c’est lorsqu’Alexius revint dans l’antichambre en poussant un soupir agacé alors qu’une autre personne lui ordonnait de ne pas quitter la pièce qu’elle se rendit compte de sa bêtise. Quand Alexius salua formellement cet homme en l’appelant Président.

« Vous êtes le président de Valendrie ? s’étonna-t-elle en plaquant sa main sur sa bouche. Je suis vraiment désolée, je ne savais pas.
-Désolée pour mon nom ?
-Non, pour ne pas avoir su qui vous étiez.
-Ooh, vous êtes très drôle, mademoiselle Spencer. Alexius, viens donc par ici. Tu ne sais pas ce que viens de me dire cette chère demoiselle. Elle dit que mon nom ressemble à celui d’un personnage de fiction. Elle a ri en l’entendant. Je l’aime bien.

-Oh vraiment ? articula-t-il en tournant vers elle un regard entre exaspération et amusement. Ne parle-t-on pas du président pendant les cours d’histoire à Rosalia ?
-Aucune idée, je faisais des math pendant ce cours-là. »

Le président Phœnix rit de plus belle. Décidément, il semblait grandement apprécier le naturel de la jeune femme. Il serra ensuite la main d’Alexius, comme s’il s’agissait d’un vieil ami, mais le jeune homme restait la même personne rigide qu’il était en comparaison. Ils échangèrent toutefois un regard complice qui laissait présager une relation privilégiée entre eux.

« Dîtes-moi, mademoiselle Spencer, reprit-il. Avez-vous l’intention de rester à Valendrie ?
-Je… Je ne sais pas, hésita-t-elle. Mon dossier militaire n’est pas des plus flamboyants de toute façon. Je pense que je vais plutôt chercher un autre endroit où je pourrais aider des gens.
-Un autre endroit ?
-Kathleen avait une clinique clandestine en territoire impérial, expliqua Alexius au président. Elle a dû partir, elle a été menacée par des soldats impériaux la nuit dernière. Ils avaient pour ordre de la tuer. J’ai d’ailleurs à vous parler à propos de ce que l’un d’entre eux a dit.
-Tu veux parler de cette histoire de déesse ? supposa la jeune femme en s’immisçant dans la conversation.
-Je n’ai rien dit du tout, rétorqua-t-il en se retournant vers elle. Tu sais ce qu’est le secret défense, n’est-ce pas ?
-Tu me sors encore ça ? J’étais présente, je te rappelle. Et j’ai bien vu la tête que tu as tirée quand ce type en a parlé. »

Theodore Phœnix se remit à rire en les regardant se quereller comme s’ils se connaissaient depuis longtemps. Puis il posa sa main sur l’épaule de la jeune femme et déclara que quelques soient les objections qu’elle pourrait avoir, il l’engageait quand même. Enfin, il lui souhaita la bienvenue dans l’armée de Valendrie. Kathleen afficha une expression choquée en signe de protestation mais le président n’en fit rien, il n’allait certainement pas laisser partir une personne pouvant aussi bien tenir tête à Alexius, qui adressa en réponse à celui-ci un regard irrité.


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Mar 6 Aoû 2013 - 20:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Joy
Joy
Messages : 147
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 21
Localisation : Vers la dune du Pyla. Aquitaine, inculte. u_u

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyLun 22 Juil 2013 - 8:30
Devine qui c'est. Razz
Je viens de lire la fin de ton dernier chapitre et j'adore Kathleen ! x) (Définitivement dans ma liste des personnages préférés avec Alexius et Delilah. **)
Ça m'a étonnée le début avec l'ascenseur - qui c'est qui a vécu dans un immeuble au seizième étage ? 8D Bibi ! - et je trouve que c'est un détail auquel il est bien de penser, juste par soucis de cohérence et ça renforce aussi le point de vue qu'on a sur Kathleen. Smile
Sinon j'adore le "personnage de fiction" alias le président qui a engagé Kathleen sans lui demander son avis. x'D (Et puis aussi la raison : parce qu'elle arrive à tenir tête à Alexius.)
En tout cas continue comme ça, je suis alertée par mail de toute façon. 8D *câlin*

_________________

Joy
Like a shell upon a beach
Just another pretty piece
It was difficult to see
But you picked me
Yeah, you picked me

No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyLun 22 Juil 2013 - 23:45

Eh oui, pas d'ascenseur à Rosalia, ils ne font pas autant usage de la "technologie" que dans les autres pays,
ce qui leur vaut d'être taxés d'arriérés.
L'idée du personnage de fiction était un clin d'oeil puisqu'il s'agit d'une fiction Wink
Voici la suite, un chapitre que je me suis beaucoup amusée à écrire.
J'espère que vous prendrez autant de plaisir à le lire.


Chapitre 10 - entier
Delilah boudait en mangeant sa soupe chaude, faisant du bruit à chaque cuillerée. Elle n’était pas contente et tout le monde l’avait deviné. Jasper arborait quant à lui une expression dépitée sur le visage, tenant tout le poids de sa tête dans sa main au bras accoudé à la table. En bout de table, Percy semblait retenir son hilarité qu’il dissimulait à peine derrière un sourire crispé. A cette heure-ci, le réfectoire de l’académie de Valendrie n’était pas très fréquenté, la plupart des gens avaient déjà mangé une ou deux heures plus tôt. Le groupe était venu se restaurer dès que le débriefing s’était achevé. Et tout le monde avait la même tête depuis. En face des deux jeunes gens, Kathleen fronçait les sourcils en lisant une feuille de papier, stylo en main. Lorsqu’il avait déclaré qu’elle était engagée avec ou sans son consentement, Theodore Phœnix avait, comme par magie, sorti de son panier un dossier d’engagement dans l’armée. Le vieux renard avait certainement su qui elle était avant même de lui adresser la parole.

« Qui a balancé l’information à mon sujet au président ? interrogea-t-elle en leur lançant un regard suspicieux. J’étais avec vous tout le temps jusqu’à ce que vous entriez dans cette salle.
-Pas moi, déclara Delilah dans la plus grande innocence.
-J’avais d’autres soucis en tête, ajouta Jasper.
-Crois-tu vraiment que j’aurais un quelconque intérêt à faire cela ? lui demanda Alexius assis à côté d’elle.
-Percy, espèce de vendu. J’aurais dû m’en douter. Mêle-toi de ce qui te regarde à la fin !
-N’empêche que tu n’as absolument rien vu, déclara l’intéressé avec fierté. J’ai transmis le message lorsque nous avons confié nos bagages. Mais c’est lui qui a décidé de t’engager, je n’y suis pour rien dans l’histoire. Tu as dû lui taper dans l’œil pour qu’il prenne une décision aussi rapidement, ce n’est pas son genre d’habitude. Je dois dire que Phœnix m’a surpris sur ce coup-là. »

Kathleen reposa ses yeux vers son dossier. Tout s’était passé si vite. Le matin-même, elle était encore dans sa clinique. Et là, elle remplissait un formulaire pour intégrer une armée. Elle qui s’était demandé dans la Jeep pendant leur trajet en forêt qu’elle serait désormais sa place, d’autres personnes avaient choisi en son nom. Au moins, elle savait de quoi serait fait le lendemain plutôt que d’errer sans but à la recherche de sa voie. Cela dit, elle préférait faire ses propre choix, pas laisser les autres les faire à sa place, elle n’était pas une marionnette. Comme elle l’avait senti en croisant son regard, le président Phoenix était un homme vif d’esprit. Il savait en tant que leader comment faire aller les gens dans son sens. Pour cause, elle n’avait pas vraiment contesté sa décision unilatérale.

« Hein ? Tu n’as que vingt-cinq ans ?! s’exclama Delilah en se penchant sur la table pour lire la date de naissance de Kathleen sur son dossier d’application. Mais un doctorat, ça se fait en… euh plein d’années, non ?
-Assieds-toi Delilah, la sollicita Jasper en posant sa main sur son épaule pour appuyer sa requête. Ce que tu fais est impoli.
-Pas grave, Jasper. En fait, Kathleen, tu sais faire plein de trucs maintenant que j’y pense. Comment cela se fait-il ?
-J’ai sauté quelques classes à l’université, expliqua la jeune femme un peu intimidée par la vive curiosité de sa cadette. Ce que j’aurais dû faire en huit années, je l’ai fait en seulement quatre. J’ai toujours été douée pour les maths.
-La moitié ?!
-Toi aussi, tu sais faire beaucoup de choses, d’après ce que m’a raconté Jasper. Et tu es pourtant bien plus jeune que moi.
-Je suis conditionnée depuis très longtemps pour être soldat. Je travaille donc mes spécialités depuis des années. Il n’y a rien d’impressionnant à cela, crois-moi. Mais toi, en plus, tu es infirmière et Percy a même dit que tu étais sniper. »

Gênée devant tant d’admiration, Kathleen se contenta seulement de sourire. Elle n’avait pas l’impression d’avoir quoi que ce soit d’extraordinaire. A ses yeux, Delilah avait quelque chose de plus spécial. Elle venait d’ailleurs de déclarer qu’elle avait été conditionnée. Elever des enfants dans le but d’en faire des soldats, ils vivaient dans une drôle d’époque. Elle reprit ensuite la lecture et le remplissage de son formulaire pendant que Jasper et Percy parlaient de la sanction qui leur avait été donnée par le major Riggs en raison de leur conduite imprudente. Bien que la punition fût la plus lourde pour Jasper et Delilah, il semblait que le reste de l’équipe avait également reçu une sanction pour ne pas avoir su les contrôler. Kathleen comprenait alors pourquoi Alexius avait quitté la salle prématurément malgré l’ordre qui lui avait été donné de ne pas en sortir.

Lui, c’était à peine s’il écoutait la conversation. La nuit avait été courte et le voyage terriblement long, il avait besoin d’une bonne nuit de sommeil au cours de laquelle il n’aurait pas besoin de ne dormir que d’un œil. De plus, il n’était pas de nature bavarde. Il avait été habitué au silence et à la solitude pendant de nombreuses années, si bien qu’il avait du mal à se réhabituer à l’animation d’une foule autour de lui, et ce malgré tout le temps qu’il avait déjà passé en compagnie des autres membres de son unité. Ils parlaient suffisamment pour lui de toute façon, il n’avait donc pas besoin de participer activement à la conversation. Ils ne le lui demandaient d’ailleurs même pas, connaissant son caractère, et cela lui convenait parfaitement ainsi.
Des rires résonnèrent à quelques tables derrière eux, des voix parlaient d’une équipe de rebuts que personne ne voulait. L’une de ces voix ajouta joyeusement l’adjectif attardés suffisamment fort pour que les quelques personnes présentes dans le réfectoire puissent entendre. A ce moment, Jasper et Percy s’arrêtèrent soudainement de parler pour tourner leur regard vers l’origine de ces voix. Delilah cessa également de boire bruyamment sa soupe. Kathleen posa son stylo et se retourna, intriguée par une situation qu’elle ne connaissait pas. Alexius demeura immobile mais poussa toutefois un silencieux soupir.

« De quoi parlent-ils ? demanda Kathleen à voix basse au reste du groupe. Vous les connaissez ?
-C’est mieux de les ignorer, souffla Jasper en coupant un morceau de pain en morceaux pour les plonger dans son bol de soupe. Nous avons l’habitude.
-Ce serait quand même bien qu’ils arrêtent, ajouta Delilah en se penchant vers son voisin.
-Laissez-faire, vous aurez encore plus de problème si vous répondez aux provocations, leur conseilla Percy. Vous avez suffisamment de problème comme cela.
-Ils parlent de vous, c’est ça ?
-Toi non-plus, ne t’en mêle pas, lui intima Alexius avec indifférence. Cela ne te regarde pas et ferait tache sur ton dossier si tu avais déjà des problèmes à peine engagée. »

Malgré le choix du groupe de traiter cette provocation avec ignorance, les voix et les ricanements de l’autre côté du réfectoire persistèrent. Les personnes assises à d’autres tables concédèrent à un silence gêné. Kathleen arrivait au bout de son formulaire et hésita avant de signer, la pointe de son stylo à quelques centimètres du papier synonyme d’une nouvelle vie, celui d’un retour à la vie militaire. En face d’elle, Jasper et Delilah mangeaient sans appétit. En bout de table, Percy n’apparaissait nullement perturbé par le comportement des ricaneurs. A sa gauche à côté d’elle, Alexius… restait égal à lui-même. Lorsque les rires s’intensifièrent, accompagnés d’autres remarques peu flatteuses à l’égard des personnes à sa table, Kathleen posa bruyamment son stylo sur la surface de la table, surprenant ainsi ces derniers. Toute l’attention du réfectoire tout entier était portée vers la jeune femme en jupe rose qui se levait de table.

« Vous êtes témoin, je n’ai pas encore signé mon contrat, déclara-t-elle paisiblement à sa tablée. Donc, techniquement, on ne pourra pas m’en tenir rigueur en tant que soldat de Valendrie, n’est-ce pas ?
-Je suppose, répondit Percy en haussant les épaules.
-Tu n’en fais vraiment qu’à ta tête, commenta Alexius avec une pointe d’impatience.
-Je pense que tu n’es pas le mieux placé pour me le reprocher. »

Jasper indiqua que si elle comptait se bagarrer avec eux, elle perdrait certainement parce-qu’ils faisaient partie d’un peloton d’élite et que ce n’était pas par piston qu’ils en étaient arrivés là. Kathleen lui adressa un signe de la main lui signifiant qu’elle n’avait que faire de ce type d’information et se retourna vers la table d’où venaient les ricanements qui se transformèrent alors en sifflements misogynes à l’encontre de la jeune femme qui avançait vers eux d’une démarche exagérément féminine. Après avoir traversé la grande salle sous le regard de tous, elle se percha sur la table, assise près de l’un d’eux, avec un sourire radieux sur les lèvres. Elle attrapa ensuite brutalement le col de l’uniforme de celui-ci, immobilisé par la surprise, et lui susurra à l’oreille d’une voix doucereuse.

« Demain matin. Toi, moi, au stand de tir. Distance, deux kilomètres. Tu perds, tu leur présentes les plus sincères excuses et les traite avec les plus grands égards pour le reste de tes jours. Si tu ne respectes pas cette règle, tout ce monde saura que tu as perdu contre une infirmière qui porte des jupes.
-Je ne peux pas perdre contre une femme, argua-t-il en saisissant son poignet pour lui faire lâcher son uniforme. Deux kilomètres, tu vas te ridiculiser. Puis qui es-tu au juste ?
-Juste une infirmière.
-Juste une infirmière, quelle blague. Si tu es avec eux, c’est que tu ne vaux pas mieux. Mais si c’est toi qui perds ?
-Hmm, réfléchit-elle avant d’être emparée d’une idée sournoise. Disons demain matin. Toi, moi, là où tu veux. Distance, aucune… ? »

Il se mit à rire, très intéressé toutefois par la proposition car c’était tout de même d’une belle jeune femme qu’elle venait. Elle retomba ensuite sur le sol à pieds joint et rejoignit sa table avec un sourire de satisfaction collé sur le visage. Alexius semblait la fusiller du regard lorsqu’elle revint prendre place à côté de lui tandis que les autres la fixaient encore, effarée par le culot dont elle avait fait preuve. Percy jugea bon de préciser que celui qu’elle venait de défier publiquement était un spécialiste du tir de précision et qu’elle, comme elle n’avait si bien dit, n’était juste qu’une infirmière. Bien entendu, elle avait occupé ce poste quelques fois au sein de l’armée rosalienne mais ce n’était pas la même chose. Kathleen posa les yeux sur l’encadrement de son formulaire réservé à sa signature qu’elle ne comptait remplir qu’une fois cette affaire résolue, puis elle ajouta qu’elle ne pouvait pas fermer les yeux devant cette injustice. Alexius insistait que son intervention avait été inutile. Enfin, lorsque Delilah lui demanda si elle avait une chance de remporter cette compétition, Kathleen se contenta d’un silence éloquent. Elle ne savait pas si elle était en mesure de réussir mais comptait néanmoins sur les enjeux pour sublimer ses capacités.


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Mar 6 Aoû 2013 - 20:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Joy
Joy
Messages : 147
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 21
Localisation : Vers la dune du Pyla. Aquitaine, inculte. u_u

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyMar 23 Juil 2013 - 12:34
non DISTANCE AUCUNE ?!
Et bah... J'adore Kathleen. ** J'espère qu'elle va réussir hein. Parce que sinon, distance aucune... non
C'était le petit commentaire de Joy entre deux grilles du sudoku. ._.

_________________

Joy
Like a shell upon a beach
Just another pretty piece
It was difficult to see
But you picked me
Yeah, you picked me

No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyMer 24 Juil 2013 - 8:39

Merci encore à tous ceux qui me lisent.
Cette suite est divisée en deux partie *non pas taper >_<*
Le sommaire n'est fichtrement pas à jour.
Je finirai par m'en occuper quand je serai motivée o/


Chapitre 11 - 1° partie
La chaleur des flammes était telle que cela donnait l’impression de se trouver au cœur du brasier. Toutefois, ce n’était juste qu’une impression, donnée par l’impuissance d’y assister sans pouvoir changer quoi que ce soit. Tout autour, des voix hurlaient dans un mélange d’affliction, de colère, de terreur. Se mêlaient à elles le craquement de la destruction engendrée par l‘incendie et le tonnerre des explosions. Il était également possible de sentir le fumet du bois, du plastique et de la chair brûlée, même en se bouchant le nez. Il était douloureux de constater à quel point des millénaires de civilisation pouvaient être consumés en seulement quelques jours. La noirceur de l’âme humaine dans toute sa splendeur s’étendait devant…

Des yeux couleur azur. Les paupières papillonnantes. La sueur sur le front. Quelques rayons du soleil filtraient à travers la fenêtre de la chambre d’Alexius. Il tourna la tête vers le réveil posé sur une simple chaise en bois. L’aube. Il aurait espéré pouvoir dormir davantage, il devrait se contenter de cela. Il se sentait toutefois bien reposé, cela l’avait changé des nuits précédentes. Il se leva ensuite du lit et se dirigea vers la salle de bain afin de se prélasser sous une douche froide pour se changer les idées. Le rêve qu’il avait fait revenait régulièrement le hanter. Même s’il oubliait les souvenirs les plus précieux, ceux qu’il voulait effacer de sa mémoire l’accompagnaient depuis le jour où cette scène n’avait pas encore été un rêve mais la réalité. Sous l’eau qui s’échouait sur sa nuque et glissait le long de son corps, Alexius se détendait peu à peu. Les plaques métalliques suspendues à son cou s’entrechoquaient dans un petit tintement alors qu’il massait les muscles trapèze à la base de ses épaules.

A l’extérieur de sa chambre, Jasper campait devant la porte sur laquelle était fixée un écriteau avec son nom. Alexius Solidor. Tout simplement. Le reste du dortoir avait son grade devant le nom de chacun mais pas sur la porte du jeune homme. Jasper avait d’ailleurs demandé pourquoi, une fois, il n’eut que le silence pour réponse. Delilah et lui faisaient déjà partie de l’équipe lorsque Percy l’avait ramené parmi eux. Il avait été encore moins bavard à cette époque. Jasper n’avait jamais compris Alexius, c’était difficile pour lui de lui adresser la parole, il craignait toujours de contrarier son camarade qui avait toujours l’air à vif de toute façon. Contrairement aux autres, le jeune homme aux cheveux de blés n’avait pas souffert de l’invasion de l’Empire, il s’était seulement engagé à Valendrie pour changer de vie. Comme Kathleen, il avait été un scolaire à l’origine et avait été un des plus jeunes de son pays à obtenir un diplôme dans sa spécialité qui était l’étude des anciennes civilisations. Cette femme avait toutefois l’air d’avoir des tripes, ce qui manquait terriblement à Jasper qui, dès qu’il faisait montre d’impulsivité, suivait en réalité le dynamisme de Delilah. De plus, il n’avait jamais vu Alexius échanger davantage qu’avec elle. Bien que dernier fût proche de Percy, il laissait plutôt ce dernier monopoliser la conversation.

Soudain, la porte de la chambre s’ouvrit sur Alexius qui avait revêtu l’uniforme à porter à l’école, plus formel par rapport à celui qui avait dû porter pendant plusieurs jours et qui était réservé pour les interventions. Une serviette de bain était posée sur sa tête et il l’utilisait pour frotter son cuir chevelu afin de sécher ses cheveux encore humides. Jasper était surpris, il n’avait même pas toqué mais cela faisait partie des nombreux mystères qui entouraient Alexius.

« Il est tôt. Que veux-tu ? lui demanda-t-il sans prendre la peine de l’inviter à entrer.
-Je ne pourrai pas être là pour le duel entre Kathleen et cette personne dont le nom ne me revient pas. Riggs nous a donné des corvées pour toute la matinée, ajouta-t-il dans un soupir. Je vais essayer de ne pas défaire mes points. Le médecin a dit que j’aurai une belle cicatrice, que la personne qui m’avait recousue savait s’y prendre. Mais j’ai hésité à dire que la personne en question était infirmière, Kathleen pourrait avoir des ennuis. Je crois.
-Je ne vois toujours pas ce que tu veux.
-Oh, je m’égarais. Euh… vas-tu y aller, toi ? Je veux parler du duel de tir.
-Peut-être, hasarda Alexius pour ne pas dire qu’il allait le faire. Cela ne me regarde pas vraiment.
-Mais c’est pour nous qu’elle fait ça…
-Personne ne lui a demandé de le faire.
-Si elle perd, elle va… elle va…
-C’est elle qui a fixé cette condition.
-Cela ne t’inquiète-t-il pas ?
-Pourquoi cela le devrait-il ? opposa-il instantanément.
-Je me demande des fois pourquoi j’essaie avec toi… »


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Mar 6 Aoû 2013 - 20:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Joy
Joy
Messages : 147
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 21
Localisation : Vers la dune du Pyla. Aquitaine, inculte. u_u

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyMer 24 Juil 2013 - 15:40
Si elle perd il n'y aura plus de distance entre elle et l'autre là. D:
En apprendrons-nous un peu pous sur Jasper dans les prochains chapitres à venir ? :DTon écriture j'aime tellement. **
Par contre un moment donné tu as écrit "quand Jasper faisait montre d'impulsivité" ce n'est pas plutôt "preuve" au lieu du mot "montre" ? À moins que je n'aie mal lu. Je te ferai ton analyse demain. Avec la suite de ce chapitre lue peut-être ? Wink

_________________

Joy
Like a shell upon a beach
Just another pretty piece
It was difficult to see
But you picked me
Yeah, you picked me

No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10


Dernière édition par Joy le Jeu 25 Juil 2013 - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rika
Rika
Messages : 11
Date d'inscription : 24/07/2013

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyMer 24 Juil 2013 - 17:26
Honnêtement, je ne mentirai pas, ce genre d'histoire, d'ordinaire ce n'est pas mon style. x)
Je n'ai jamais été vraiment axée sur les contexte comprenant la guerre, je suis plus sur des histoires policières se déroulant dans le 20e siècle en Angleterre, ce genre de choses.
Mais j'aime malgré tout lire cette histoire parce que je trouve les personnages sympathiques, et que je veux savoir ce qu'il va leur arriver.

Et j'ai besoin de savoir si le "distance aucune" va se concrétiser ou non. non

_________________
No Hope Without Future - Page 2 Gggggf10

« My Little Pony forever. »
TwT ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyMer 24 Juil 2013 - 20:42
Joy a écrit:
En apprendrons-nous un peu pous sur Jasper dans les prochains chapitres à venir ?
Oui, dans un prochain chapitre et il occupera même une place centrale dans une partie de l'histoire mais ça, c'est dans looongtemps.

Joy a écrit:
Par contre un moment donnée tu as écrit "quand Jasper faisait montre d'impulsivité" ce n'est pas plutôt "preuve" au lieu du mot "montre" ?
Faire montre de quelque chose est plus ou moins synonyme de faire preuve de quelque chose ~> http://fr.wiktionary.org/wiki/faire_montre_de


Je suis contente que l'histoire te plaise à toi aussi Rika ♥
C'est d'ailleurs la première fois que j'écris un texte sur fond de guerre. En revanche, mon style est là, avec une action privilégiée et des personnages attachants.

Alala ~ Qu'est-ce qu'il en soulève des questions ce "distance aucune" XD

La suite demain o/

_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 EmptyJeu 25 Juil 2013 - 10:20

La seconde partie est déjà là. Tu pourras donc faire l'analyse, Joy.
Bon, la réponse à votre question ne vient pas encore. Il va falloir attendre que sorte le prochain chapitre pour cela.
D'ailleurs, il sortira dans son intégralité.


Chapitre 11 - 2° partie
Jasper poussa un long soupir, lassé du mur qui se présentait continuellement devant lui. Alexius le regarda partir, errant dans le couloir, les épaules légèrement voûtées. Après coup, il se disait qu’il y avait été peut-être un peu fort. Il savait néanmoins que Jasper n’avait pas de mauvaises intentions, il voulait seulement tisser des liens. Mais ce genre de chose n’était pas le fort d’Alexius. Il comprenait les gens, certes, mais il ne savait pas se comporter avec eux. Dévoiler ses pensées était pour lui la même chose que dévoiler ses faiblesses. Il les gardait donc pour lui et évitait au maximum de s’insinuer dans les affaires d’autrui.

Au tournant du couloir, Delilah attendait Jasper. Tous les deux étaient vêtus d’un survêtement bleu afin de ne pas salir leur uniforme lorsqu’ils effectueraient leurs corvées en punition de leur comportement lors de la précédente mission. En voyant le visage de son ami, elle comprit que la discussion avec Alexius ne s’était déroulée de la meilleure des façons. Elle le pressa d’ailleurs pour avoir des détails. Jasper se contenta de répondre c’était comme d’habitude. Il ajouta aussi que leur camarade le rendait tout le temps très nerveux, au point qu’il ne s’arrêtait jamais de parler afin de combler le silence. Delilah lui tapota amicalement l’épaule, elle comprenait très bien ce qu’il voulait dire. Elle l’invita ensuite joyeusement à se mettre en route vers le lieu où le major Riggs leur avait assigné les corvées.

Alexius quitta sa chambre quelques minutes plus tard, son sabre dans son fourreau pendant à sa ceinture, la veste de son uniforme s’ouvrant sur un t-shirt blanc. Il était le seul dans cet établissement à se permettre une telle décontraction. Et personne ne le lui reprochait, c’était bien inutile de toute façon puisqu’il n’en faisait qu’à sa tête et l’indulgence du président à son égard n’était un secret pour personne. La veille, Kathleen n’avait pas indiqué d’heure pour le duel de tir. Lorsque Jasper avait relevé cette précision, elle avait déclaré qu’il aurait lieu une demi-heure après le lever du soleil, c’était ainsi que cela se faisait à Rosalia. Toutefois, ce n’était qu’une coutume rosalienne, les choses se passaient différent dans d’autres pays. Kathleen avait alors souri, affirmant qu’il serait là à l’heure car l’homme qu’elle avait défié était lui aussi rosalien. Elle avait expliqué qu’elle le connaissait en réalité mais que lui, ne devait certainement pas se souvenir d’elle. Elle savait aussi que c’était un expert du tir de précision qu’elle avait défié, elle avait de ce fait su à l’avance à qui elle s’était adressée. Même après coup, Alexius ne comprenait toujours pas pourquoi elle courrait un tel risque. Logiquement, elle avait peu de chance de l’emporter. De plus, Percy, qui avait lui aussi fait partie de l’armée rosalienne, n’avait rien dit à ce propos. En y repensant, il s’était même montré plutôt silencieux, cela ne lui ressemblait guère.

Kathleen attendait patiemment au stand de tir. Son adversaire ne pouvait pas être en retard. Les coutumes rosaliennes avaient la peau dure. La société entière de son pays était constituée de coutumes, codes et traditions. Beaucoup considéraient d’ailleurs Rosalia comme un pays arriéré car les gens y acceptaient difficilement le progrès technologique, s’ancrant dans des traditions désuètes, séculaires. Mais ce qui demeurait incontestable était que le royaume était le berceau de nombreux artistes, une capitale des arts en quelque sorte. Artistes et grands penseurs se côtoyaient dans cet environnement cosmopolite qui se retrouvait désormais oppressé sous le joug de l’occupation impériale. Quand elle était plus jeune, Kathleen se souvenait que sa mère la traînait aux quatre coins de la capitale, dans des salons, des théâtres, des réceptions. Mais l’enfant qu’elle avait été à cette époque-là ne s’était pas émerveillée de tout ce qui l’entourait tant elle y avait été habituée. Elle avait emmené partout avec elle un bloc à dessin pour s’occuper pendant que sa mère conversait avec les plus illustres de Rosalia. Mais elle n’y dessinait pas. Elle y faisait des calculs. Ce souvenir décrocha un sourire sur les lèvres de Kathleen.

Du haut d’un balcon qui surplombait le stand de tir, Alexius observait la scène en contrebas. Kathleen était seule pour le moment et plutôt qu’une jupe, elle avait opté pour un corsaire noir et une blouse sans manche de couleur saumon afin d’être plus à l’aise pour tirer. Elle souriait sans la moindre raison apparente. Pour ne pas dévoiler sa présence, il avait choisi de se poster sur ce balcon qui servait aux spectateurs les plus importants qui venaient assister aux compétitions de tir que l’école organisait régulièrement. Il pensait toutefois qu’il serait le seul à venir mais une autre personne arriva sur le balcon peu après lui, apparemment ravie de sa présence. Il effectua un salut militaire, auquel la personne en question l’intima au repos. Il s’agissait bien évidemment du président Phœnix.

« Comment avez-vous su pour le stand de tir ? lui demanda Alexius.
-J’ai croisé mademoiselle Stone en allant arroser les tomates ce matin. Elle et monsieur Eisenheim semblaient soucieux, ils m’ont expliqué pourquoi, énonça-t-il en parlant de Delilah et Jasper. Je constate que mademoiselle Spencer s’est déjà démarquée. A-t-elle une chance de l’emporter d’après toi ?
-Je dirais minime, mais je n’en suis pas certain. Je ne sais pas grand-chose de ses capacités.
-Je compte l’intégrer à votre équipe, déclara le président en baissant les yeux vers la jeune femme qui effectuait les dernières vérifications sur son arme sans se rendre compte qu’elle était observée. Les autres membres ont l’air de l’avoir adoptée de toute façon.
-Pourquoi ? Elle pourrait être affectée à l’hôpital militaire.
-Elle incarne justement ce qui manquait à votre équipe.
-Et vous déduisez cela après une seule conversation pendant laquelle elle a ri de votre nom qui plus est, conclut-il d’un air dubitatif. Vous avez de drôles de méthodes de recrutement. »

Theodore Phœnix se mit à sourire avec bienveillance. Il était évident qu’Alexius ne serait pas en mesure de comprendre. Du moins, pas encore. Sa vision était obscurcie par la rancune qui le rongeait depuis très longtemps, cette amertume qui l’empêchait de voir à quel point il pouvait y gagner sur le plan humain s’il accordait de s’ouvrir aux autres.


_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
No Hope Without Future - Page 2 Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 


Dernière édition par Cosmic le Mar 6 Aoû 2013 - 20:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Contenu sponsorisé

No Hope Without Future - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: No Hope Without Future   No Hope Without Future - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

No Hope Without Future

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» [AF] 14, Hope street -Akross Con 2010-
» T-AKR-300 BOB HOPE cargo rapide
» [INFO] Questions/Réponses - Back to the Future ce soir 17-21h00 par Yuki
» back to the future - Irina Werning
» Cliente de toujours et future hotesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write Hope :: 
Créations
 :: En cours
-