AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Remember. Le projet d'une vie!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rosalinda
Rosalinda
Messages : 258
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 23

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyMar 2 Juil 2013 - 11:28
Remember





Prologue.
Javel. J’avais cette odeur ancré dans le nez. Les couloirs blancs me faisaient mal aux yeux et les bips incessants  avaient pour effet l’accélération de mon rythme cardiaque.  Je n’étais pas le seul à être fébrile, autour de moi des enfants pleuraient dans les bras de leur parents, d’autres encore se cachaient le visage dans l’attente d’un verdict qui mettaient du temps à venir. C’est alors que je le vis s’avancer vers nous, tout de blanc vêtu. On parlait souvent d’eux, les présentant comme des héros capable de tous les miracles pour sauver une vie. Mais je savais, à la tête de celui qui s’avançait vers moi,  que le miracle n’avait pas eu lieu.
-Je suis désolé. Nous n’avons rien pu faire. Les lésions subies étaient trop importantes.
Alors mon corps aussi faiblissait, rejetant les larmes qu’il retenait depuis longtemps. Un accident de voiture, voilà ce qui avait tué ma mère, elle qui semblait si forte. Un simple accident détruisant le rempart d’une vie. Réunissant les dernières forces que j’avais, je me levais et m’enfuis en courant.
-Ian, revient…
Mon père était, lui aussi, effondré par cette nouvelle mais il me comprenait et ne tenta pas de me retenir. Je courais  sans prendre la peine d’éviter les gens dans le couloir. Dehors je tombais à genoux et pleurais comme jamais un garçon n’avait pu le faire.
Ces larmes devinrent mon quotidien, jour et nuit elles m’accompagnaient.  Mes amis de lycées ne me reconnaissaient plus, mes professeurs se tapaient la tête contre le mur en voyant la  dégringolade des mes notes, moi qui fut si sérieux. J’abandonnais le sport et me mis à écrire.  J’avais trouvé un petit carnet dans une boutique en bas de la rue,  et chaque jour je le remplissais. Mais pas de ces bêtises que les adolescents ont l’habitude d’appeler leurs pensées secrètes du genre « Je crois que je l’aime », non. J’écrivais les sentiments, mes sentiments.  Tout ce que pouvait contenir et une âme était conservé dans ce carnet.
Mais cette situation n’était pas du goût de mon père qui préféra m’envoyer dans un pensionnat du côté de New-York dans l’espoir  que je reprenne ma vie la ou je l’ai laissé.
Il est clair que pour la reprendre, j’allais la reprendre, seulement pas de la manière dont il l’imaginait.


Chapitre 1:
 

Chapitre 2:
 

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Miaou_10


Dernière édition par Rosalinda le Lun 15 Juil 2013 - 16:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://writehope.forumactif.org
Mayrine
Mayrine
Messages : 214
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 18
Localisation : Affalée dans mon canapé devant l'écran de mon ordi portable.

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyMar 2 Juil 2013 - 11:53
Waw, j'aime beaucoup ton prologue, je trouve que tu l'as très bien écris. Franchement, je suis pressée de lire la suite. Very Happy 
Mais tu l'as terminée et tu le peaufine encore, ou tu ne l'as pas encore fini ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalinda
Rosalinda
Messages : 258
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 23

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyMar 2 Juil 2013 - 17:03
Merci (:
Disons que j ai les pieces du puzzle et qu il faut que je l assemble la!

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Miaou_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://writehope.forumactif.org
Mayrine
Mayrine
Messages : 214
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 18
Localisation : Affalée dans mon canapé devant l'écran de mon ordi portable.

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyMar 2 Juil 2013 - 17:27
De rien !
En tout cas, je suis pressée de lire la suite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l0llip0p
l0llip0p
Messages : 18
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 37

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyMar 2 Juil 2013 - 17:40
Hâte de le lire bounce 

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Lolli10
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalinda
Rosalinda
Messages : 258
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 23

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyMar 2 Juil 2013 - 17:43
Merci, j’espère que vous aimerez aussi la suite :S

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Miaou_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://writehope.forumactif.org
Mayrine
Mayrine
Messages : 214
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 18
Localisation : Affalée dans mon canapé devant l'écran de mon ordi portable.

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyMar 2 Juil 2013 - 17:48
T'as pas à t'inquiéter, on l'aimera sûrement. Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joy
Joy
Messages : 147
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 21
Localisation : Vers la dune du Pyla. Aquitaine, inculte. u_u

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyMer 3 Juil 2013 - 15:56
Joy vient de se rendre compte qu'elle a même pas commenté ton prologue qui est juste... Waouh. *.*

J'ai tellement hâte de savoir comment il va reprendre sa vie en main! En tout cas, je n'ai qu'une chose (ou deux) à dire, c'est que ton écriture accroche et que ton histoire commence super bien!
Maintenant, j'attends que tu aies fini de rassembler les pièces de ton puzzle. n_n

_________________

Joy
Like a shell upon a beach
Just another pretty piece
It was difficult to see
But you picked me
Yeah, you picked me

Remember. Le projet d'une vie! Epfcnh10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalinda
Rosalinda
Messages : 258
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 23

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyMer 3 Juil 2013 - 23:33
Merci pour vos commentaires ca me fait super plaisir (;
Je viens pas les mains vides, je vous offre le 1er chapitre! Remember. Le projet d'une vie! 2922071194 
Je vous souhaite une bonne lecture!
Remember





Chapitre1.
Cela faisait deux ans que ma mère nous avaient quitté, deux ans durant lesquels ma vie avait été soumise a différents changements.  Mon père avait tenu parole et m’avait envoyé dans un pensionnat, le Greton Boarding School. Cet internat regroupait des adolescents de tout genre et me permettait  une continuité d’étude ainsi qu’un esprit occupé.  De plus, il s’agissait d’un atout pour ma vie sociale par le biais des connaissances que j’y faisais. En particulier celle de Sly, je l’avais rencontré l’année dernière alors que nous partagions le même cour de géographie. C’était un ami fidèle et sympa, qui ne me posait pas de question et respectait mes nombreux silences. Bien que l’attention que je portais à  l’écriture l’intrigua, il ne me questionnait pas plus que cela.  J’avais également rencontré deux ou trois autres personnes mais aucun ne semblait vouloir nouer de  liens avec moi.  
Aujourd’hui était un jour comme les autres, c’est donc ans surprise que je retrouvais Sly assis seul   à notre place habituelle au réfectoire.
On s’y retrouvait deux fois par jours, le midi et le soir. Le petit déjeuner étant un moment que je préférais ignorer.
- Salut, Comment s’est passé ta journée ?
-Les habitudes on la vie dure, et toi ?
-Moi, je vais toujours bien. J’ai une annonce à te faire je te conseille de m’écouter ! Dans la classe, il y’a une nouvelle. Elle s’appelle Lyana. J’ai eu du mal à obtenir son nom car elle ne parle à personne. Pour te dire, cette fille ne n’a même pas répondu lorsque je lui ai dit bonjour. Tu te rends compte ?
Je rigolais, mon ami avait le sens de la répartie.
-Laisse cette fille tranquille. Tu ne vas pas la traumatiser, ce n’est que son premier jour ici je te rappelle.
Je me levais, lui donnais une bourrade amicale sur l’épaule et regagna ma chambre. Une fois seul, je m’assis sur mon lit et ouvris mon carnet, ce geste était tellement familier qu’il en devenait presque réconfortant.
«   Comment se débarrasser d’un sentiment autant présent et enfoui en soi ? Comment prétendre que tout est normal alors que tout est bousculé? Il ne faut jamais se fier aux apparences. Parfois un sourire peut cacher une souffrance. La perte d’un membre de sa famille est la pire chose que peut subir un individu. Le sentiment de solitude engendré par cette perte peut nous amener à faire de terribles choses. J’en veux tellement à ceux qui ont emporté ma mère ! Savoir qu’ils sont encore en vie après cela me désole .J’aimerais tellement qu’ils leur arrivent la même chose. C’est cruel de ma part, mais j’aimerais tellement venger ma mère ! Je l’aimais plus que tout. »
Bien que cela fasse deux ans, je continuais de penser à cet accident et chaque jour je dévoilais à ce carnet mes plus sombres pensés. Sentant la fatigue venir à mesure que j’écrivais, je fermais mon cahier et me mis au lit sans prendre le temps de me changer. Il faisait jour quand j’émergeais. Je me redressais, endoloris.
Je me sentais bizarre ce matin, je n’arrivais pas à comprendre la provenance de ce mal être mais je savais avec certitude qu’il y’en avait un. Je pris rapidement ma douche, enfilais un jeans et un vieux tee-shirt et partit déjeuner, chose que je ne faisais jamais.  Sly était la, mais contrairement à d’habitude il n’affichait pas son sourire charmeur, non il était morose et fixait son assiette comme si elle était capable de lui apporter des réponses qui lui échappaient. Il leva à peine les yeux quand je m’assis, il ne fut même pas surpris de me voir la de beau matin. Il ne me regarda pas non plus lorsqu’il me tendit le journal de ce matin, à la page des faits divers.
« UN TERRIBLE ACCIDENT DE VOITURE FAIS DEUX MORTS.
Hier soir, Travis Show  et Louis Hys sortaient d’une discothèque lorsque le véhicule qui les transportait à subitement quitter la route. Le choc étant trop violent, aucun des deux hommes n’a survécu. La situation semble paradoxale, en effet les deux hommes on  été condamnés à un an de prison pour l’accident qui a coûté la vie à Mme Taylor. Certains détails intriguent pourtant les enquêteurs, le conducteur n’avait pas d’alcool dans le sang, et une marque étrange a été retrouvé sur les lieux de l’accident. Nous n’en savons pas plus pour le moment, mais une enquête est ouverte. »
Mon cœur s’arrêta de battre et mes mains se mirent à trembler.  J’étais sous le choc, je croyais rêver mais pourtant tout semblait réel, aussi bien le journal que l’expression de mon ami. Je ne savais même pas les sentiments que j’étais censé éprouver. Rage, joie, colère, soulagement ? J’étais totalement perdu.
Ce jour là, les cours passèrent trop lentement à mon gout. Je n’étais pas concentré et me trompais à chaque fois qu’un professeur se hasardait à m’interroger. Mon professeur d’anglais me convoqua même à la fin du cours, elle avait lu le journal et souhaitait avoir mon ressenti. Que pouvais-je répondre à cela ? Comment peut-on avoir un ressenti sur la mort ?  
A la sonnerie du dernier cour, je me levai, pris mes affaires et me dirigeai vers ma chambre sans même prendre la peine d’attendre qui que se soit.
Dans mon élan je bousculais quelqu’un. N’étant pas d’humeur, je rallais.  Mais je me rendis vite compte qu’il s’agissait  de la nouvelle. Je me calmais et me précipitais pour ramasser ses affaires, il y’a des fois ou je me sentais vraiment très bête.
- Excuse-moi ! Je suis désolé, je ne sais pas ce qui m’a pris. Ça va ? Je ne t’ai pas fait mal au moins ?
Elle prit la main que je lui tendis et se releva.
-Ne t’en fais pas je vais bien. J’ai appris ce qui s’était passé, je suis désolé, je sais que ce ne dois pas être facile.
Je la regardais  abasourdis
-Comment… ?
-Tout le lycée en parle.
Je repris mon chemin en direction de ma chambre ou je m’y enfermais. J’avais besoin d’être seul  pour réfléchir. Encore une journée d’interrogations et de doutes, je commençais à en avoir vraiment marre. J’aimerais être un de ces adolescents qui a pour seul préoccupation  le basket ou les filles. Mais il fallait que la vie en décide autrement et fasse de moi un être marginal. Je m’apprêtais à écrire quand on frappa à la porte. J’allais ouvrir, encore surpris que l’on puisse me rendre visite. Ce n’était autre que la nouvelle, Lyana. Encore une fois je la fixais, ahuris.
- Je suis désolée si je te dérange…. Tu avais l’air mal tout à l’heure et je me sens un peu seule, tu es le seul qui m’ai parlé  depuis que je suis arrivée. Alors je me suis dit que…Mais si je dérange je peux repartir.
-Non, non  tu me déranges pas, entre.
Je la laissais passer et referma la porte. Elle s’était déjà installée sur le lit, c’est donc sur la chaise que je m’assis.
-Je sais que j’ai pus paraître directe tout à l’heure quand je t’ai dit que je savais que ça devait pas être facile pour toi. Mais tu comprends, tout le monde en parles et j’ai entendu qu’il s’agissait de ta mère. Mais ne t’en fais pas, je te jugerais pas, je sais ce que ça fait de perdre de la famille, j’ai perdu mon père quand j’étais petite.
Je n’en revenais pas, je connaissais cette fille depuis une heure et elle me racontait déjà sa vie comme si il eu s’agit de ma meilleure amie. Qu’avais-je pu lui faire ? Moi qui avais plutôt tendance à repousser les gens.
-Un an après sa mort, ma mère est tombée en dépression. Elle n’a plus su subvenir à mes besoins alors l’internat s’est présenter comme la meilleure solution pour tout le monde.
-Je suis désolé pour ton père.
-T’inquiètes pas.  Puis-je savoir comment tu es arrivé ici ?
- Lorsque ma mère est morte, je n’ai pas su rester qui j’étais. Au point que mon père a voulu m’envoyer dans un internat. Le fait que j’écrive lui a fait peur.
Elle sembla soudain surprise puis inquiète comme si elle venait de comprendre une chose qui lui échapper depuis des mois.
-Alors cela explique tout l’entendis-je murmurer
-Explique quoi ?
Elle releva la tête, se faisant alors distante.
-Il faut que j’y aille, bonne soirée Ian.
De nouveau seul je restais assis sur ma chaise, je ne comprenais absolument rien à ce qui venait de se passer. Alors j’écrivis :
Ce soir encore je me pose pas mal de questions. La mort, de nouveau. Cette fois ci elle a touché des monstres, les monstres qui ont ôté la vie de ma mère. Elle est venue les chercher comme ils sont venus la tuer. Certains disent que je devrais me réjouir, pourtant un malaise me l’interdit. J’ai l’impression que ça n’aurait pas du se passer comme ça, que quelque chose n’est pas logique.
Il y’a aussi cette fille, Lyana, elle est nouvelle à l’internat et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle est surprenante ! Je l’ai bousculé involontairement dans le couloir et voilà que maintenant elle m’avoue avoir perdu son père quand elle était petite. Ce n’est pas tout quand je lui ai avoué que  j’aimais l’écriture elle est brusquement partie en disant simplement « Cela explique tout »    Explique quoi ? Qu’est ce que mon aveu pouvait avoir de surprenant ? Beaucoup de personnes ressentent le besoin d’écrire pour évacuer ce qu’ils ont dans le cœur. Il y’a parfois des choses que l’on ne peut comprendre. Malheureusement je fais partis de ces gens qui veulent tout comprendre.
Le lendemain, je m’étais levé de bonne heure pour arriver à l’avance dans l’espoir d’apercevoir Lyana. Je devais lui parler le plus rapidement, il me fallait comprendre ce qui s’était passé. J’arrivais devant la salle de cour avec dix minutes d’avances. Elle ne tarda pas à arriver, comme tous les matins elle semblait ailleurs.
-Salut, il faut que je te parle c’est important.
-Pas maintenant Ian, plus tard. J’ai besoin que tu me laisses tranquille.
Ce fut les seuls mots qu’elle m’adressa de la journée. Elle ne m’adressa même pas un regard. Je passais tout mon midi à réfléchir sur mon million de théorie que j’avais envisagé tout en m’empiffrant de ce qui semblait être des raviolis. Qu’avais-je bien pu dire à cette fille au point de la faire fuir ? Ce n’était que la troisième fois que je lui adressais la parole mais elle semblait déjà me détester.  J’allais entamer un paquet de gâteaux quand je sentis qu’on me tapotait le dos. Je me retournais.
-Ian, puis-je me joindre à toi ?
Elle se tenait la gênée, mais faisait comme si rien ne s’était passé.
-Tient, tu as fini par te dire que tu pouvais me parler, désolé mais j’ai finis. Au revoir.
Je me levai, pris mon sac et parti. Je ne sais pas ce qui m’avait pris mais une chose était sure, je n’avais pas envie de revoir cette fille aujourd’hui.
Je n’avais aucun cours en commun avec elle l’après-midi ce qui me permit de faire le point sur la situation. Je ne pouvais céder tant qu’elle ne m’aurait pas expliqué le coup de  l’autre soir. Je me connaissais assez pour dire que je serais intransigeant.
La journée se finit en beauté lorsqu’en littérature Mme Waksin décida de nous faire un contrôle surprise sur un livre que je n’avais même pas pris la peine d’ouvrir.
Après cela je rentrais dans ma chambre et jeta mon sac sur le lit.
Pour me calmer je décidais de sortir dans l’unique cours que possédait le pensionnat. Elle était rectangulaire et possédait un unique chêne qui semblait grandir en même temps que nous. L’air frais du soir me caressait le visage et les bruits familiers de la ville alentour me détendirent peu  à peu.  Je m’assis et contemplais les étoiles comme j’avais l’habitude de le faire avec ma mère lorsque j’étais petit.  Elle me disait que chaque personne avait son étoile pour veiller sur elle, ce dont j’avais cessé de croire le jour  où elle nous avait quitté. J’allais rentrer quand je l’aperçu derrière moi.  Elle se tenait là, les bras serrés contre elle et le regard larmoyant. La voir dans cet état me fis oublier toute la rancœur que j’avais pu avoir envers elle.  Je m’approchais.
-Lyana, tu es sure que ça va ?
-Je…oui ça va ne t’inquiètes pas.
-Ecoute, je suis vraiment désolé pour tout à l’heure, je sais que je n’aurais pas du…
-Ian ce n’est pas ta faute, me coupa t-elle
Elle éclata en sanglot, ne savant  que faire je la pris dans mes bras et lui frottait tendrement le dos.
-Que se passe t-il ?
-Ma mère, elle est morte également.
-Tu sais je peux comprendre ce que tu ressens.
-C’est compliqué, tout est compliqué dans ce monde. Les apparences ne sont pas ce qu’elles sont Ian ! Une personne peut cacher beaucoup de secret.
-Je ne comprends pas de quoi parles-tu ?
-De choses qui t’échappent Ian… Ma mère aurait compris, elle comprenait toujours tout.
- Explique-moi.
-Tu sauras, un jour viendra ou tu sauras tout ce dont tu as besoin de savoir… Mais pour l’instant j’ai juste envie de prendre l’air et d’oublier ! Tu restes avec moi ?
-Oui, bien sur.
Elle cala sa tête sur mon épaule et tourna son regard vers le ciel. Ce soudain rapprochement était nouveau pour moi, mais j’y pris gout. J’en profitais pour la regarder, elle était terriblement jolie sous la lumière étoilée ! Ses cheveux noisette ondulaient sous la brise et ses yeux d’un vert émeraude brillaient dans la nuit. Elle avait un certains mystère ce qui accentuait sa beauté. Cette fille était arrivée seulement depuis quelques jours et pourtant notre relation était déjà si compliquée.
On resta une bonne partie de la soirée à observer le ciel en silence.
Le lendemain matin Lyana ne vint en cours, je la soupçonnais de dormir encore suite à notre nuit blanche. Nuit que je ne pourrais oublier de si tôt, elle m’avait permis de m’échapper de mon quotidien d’insociable. Quand bien même j’étais fort indécis quand aux sentiments que j’éprouvais pour cette fille. Certes nous avions passé une bonne soirée mais j’ignorais tout d’elle à part la perte de ses parents. Je songeais encore  à cette nuit en maths quand on me fit glisser un mot. En le dépliant je reconnus l’écriture brouillonne de Sly.
« Ce soir à nous la liberté ! Qu’est ce que tu comptes faire beau brun ? »
Décidément mon ami ne changerait jamais.
Chaque année l’internat nous libérait une semaine entière durant laquelle chacun était  libre d’aller ou bon lui semblait.  L’année dernière j’étais rentré chez moi mais cette année je n’en avais envie, je ne savais même pas pourquoi.
Je griffonnais une réponse rapide à mon ami
« Comme toujours, je te suis camarade»
A la fin du cours je suivis Sly à la cafétéria et l’écoutais monter des plans pour la semaine.
-Il faut vraiment qu’on aille voir ce festival de rock qui se monte en ville, les meilleurs seront la, on ne peut pas rater cela. Il  y’a un hôtel pas loin et si on se cotise on pourra avoir une bonne chambre.
-Si tu le dis.
Les cours de l’après-midi passèrent rapidement, les professeurs  nous libérant plus tôt pour que l’on puisse préparer nos affaires. Je n’avais pas l’intention de m’encombrer, je pris donc le strict minimum composé d’un peu d’argents, de vêtements et bien sur mon carnet.
Je sortis attendre Sly et voyant qu’il était en retard je griffonnais dans mon journal.
Ça y est aujourd’hui nous sommes libres pour une semaine. Cette année j’ai décidé que je n’irais pas voir mon père mais je ne serais expliquer pourquoi, surement…
Je fus interrompu par David, un gars qui était en maths avec moi, qui hurlait mon nom.
-Ian, Ian…
-Oui je suis là, calme toi.
-C’est Sly, t’aurais du voir ça c’était à mourir de rire.
-Mais de quoi tu parles ?
-Sa mère. Sa mère est venue le chercher .T’aurais du voir ça. Une vraie hystérique. Elle a carrément refusé de le laisser seul cette semaine .
Je n’en croyais pas mes oreilles, Sly chez lui c’était tous nos plans pour la semaine qui partaient en fumée. J’allais une fois de plus me retrouver seul. Fourrant mon sac sur mon dos, je partis à la conquête de New York. Je m’arrêtais acheter de quoi manger et dévorait le tout à proximité d’un centre commerciale. Regarder les gens passer était quelque chose que j’avais l’habitude de faire avec ma mère. Elle aimait émettre des hypothèses sur la vie des gens, mais elle était aussi très douée pour détecter leurs humeurs. Talents dont je n’avais pas hérité.  La nuit tombant je décidais de chercher un lieu où je pourrais me reposer. Malheureusement mon sens de l’orientation n’était pas tout à fait opérationnel et je finis par me perdre et me retrouver dans un quartier dans lequel un adolescent de ma corpulence aurait eu l’intelligence de fuir.  Je repérais un motel pas très loin qui semblait adapté à mon misérable budget. J’arrivais à hauteur du bâtiment quand j’entendis des pleurs. Ils provenaient d’une petite ruelle adjacente. Un coin ou une personne normale n’aurait jamais mis les pieds, mais n’étant pas normal je m’y aventurais quand même.  
Je continuais d’avançais quand je buttai sur un mur, j’étais arrivé à la fin de l’allée. Halluciné je tournais sur moi-même, les sanglots avaient cessé. Furieux je fis demi tour et repris ma route.
Ruminant toujours mes pensées, je réservais une chambre simple, à la hauteur de mes moyens.  La chambre était équipée d’une petite salle de bain, d’un lit et d’une télé,  je n’avais pas besoin de plus. Je rangeais mes affaires, pris une bonne douche et m’installais sur le lit. Il ne valait pas mon lit à l’internât mais il ferait l’affaire ! Prenant mon carnet j’écrivais :
Je ne suis définitivement pas comme les autres. Une ruelle sombre, des pleurs, et il a fallut que je m’y aventure. Pour rien puisque je n’y ai trouvé personne. Je crois que mon imagination commence à me jouer des tours.  Une bonne nuit de sommeil me fera certainement du bien.
Cette nuit là je dormis d’un sommeil sans encombre.
Je me réveillais tard le lendemain, ne sachant que faire je regardais la télé et traînais au lit.
Vers 15h quand je jugeais avoir fait le tour des chaines, je sortis me dégourdir les jambes. Je me rendis dans le centre ville afin d’aller jeter un  coup d’œil au festival de rock présent. La je retrouvais pas mal de camarades de l’internat et les suivis le temps d’un concert. Nous  étions à l’avance ce qui nous permit de nous placer au premier rang et ainsi jouir de la meilleure place.  Le premier groupe à monter sur scène m’était inconnu mais j’appréciais assez la musique. Pour une fois depuis plusieurs semaines je pris du bon temps. Je me surpris même à aimer cela. Cependant au bout d’un moment je me rendis que quelque chose n’allait pas, je ne sus dire quoi mais je sentais que ça n’allait pas. Prétextant un mal de ventre, je quittais la salle et me rendis au stand boisson pour me rafraîchir et reprendre mes esprits. La chaleur et le bruit ne faisaient pas bon ménage.

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Miaou_10


Dernière édition par Rosalinda le Lun 15 Juil 2013 - 15:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://writehope.forumactif.org
Joy
Joy
Messages : 147
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 21
Localisation : Vers la dune du Pyla. Aquitaine, inculte. u_u

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyJeu 4 Juil 2013 - 0:05
Un chapitre long. **
J'aime bien le personnage de Sly, vif et joyeux, et Lyana m'intrigue beaucoup. Je cherche à savoir ce qu'elle veut dire, quel rôle elle jouera dans la suite de ton histoire. Aussi, c'est évident, je me demande ce qui a bien pu causer la mort des deux qui ont tué la mère de Ian. (Quelle est cette marque ? Qui ou quoi les a tués ? Enfin, les questions habituelles.)
Ensuite, il y a cette semaine de liberté qui débute. Ian est définitivement bizarre ! Dans la ruelle où la personne pleure, je pensais voir Lyana pleurer (moi et mes chères hypothèses...) mais finalement, personne. Son soudain malaise a peut-être un lien avec la ruelle ? *.*
En tout cas, je suis sûre d'une chose : j'ai besoin de la suite ! (C'est même plus "je veux" c'est "j'ai besoin". Remember. Le projet d'une vie! 2377512955)

_________________

Joy
Like a shell upon a beach
Just another pretty piece
It was difficult to see
But you picked me
Yeah, you picked me

Remember. Le projet d'une vie! Epfcnh10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalinda
Rosalinda
Messages : 258
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 23

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyJeu 4 Juil 2013 - 8:38
Merci (:
Ne t inquiètes pas je vais essayer d envoyer la suite rapidement! (:

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Miaou_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://writehope.forumactif.org
Mayrine
Mayrine
Messages : 214
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 18
Localisation : Affalée dans mon canapé devant l'écran de mon ordi portable.

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyJeu 4 Juil 2013 - 12:53
Je n'ai pas encore tout lu, mais à mon avis si je fais une analyse, je n'aurai pas grand chose à redire. Remember. Le projet d'une vie! 2021294352 *smiley hors-sujet, mais je l'adore*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalinda
Rosalinda
Messages : 258
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 23

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyJeu 4 Juil 2013 - 16:01
Faut tout lire aussi :p

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Miaou_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://writehope.forumactif.org
Rosalinda
Rosalinda
Messages : 258
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 23

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyVen 5 Juil 2013 - 16:50
Je pourrais avoir une analyse s'il vous plait? (:

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Miaou_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://writehope.forumactif.org
Mayrine
Mayrine
Messages : 214
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 18
Localisation : Affalée dans mon canapé devant l'écran de mon ordi portable.

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyVen 5 Juil 2013 - 17:01
Ok, je m'en occuperais ce week-end. Smile
Je ne pense pas avoir beaucoup de chose à dire, mais j'essayerais d'être le plus constructive possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalinda
Rosalinda
Messages : 258
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 23

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyVen 5 Juil 2013 - 19:19
Merci beaucoup (;

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Miaou_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://writehope.forumactif.org
Mayrine
Mayrine
Messages : 214
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 18
Localisation : Affalée dans mon canapé devant l'écran de mon ordi portable.

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyVen 5 Juil 2013 - 19:35
J'ai enfin eu le temps de lire entierement ce chapitre. J'aime beaucoup.
Moi aussi je pensais qu'il allait trouvé Lyana dans la ruelle. ><

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalinda
Rosalinda
Messages : 258
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 23

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyVen 5 Juil 2013 - 19:43
Ça aurait été trop facile :p
Je suis contente que ça vous plaise!

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Miaou_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://writehope.forumactif.org
Mayrine
Mayrine
Messages : 214
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 18
Localisation : Affalée dans mon canapé devant l'écran de mon ordi portable.

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptySam 6 Juil 2013 - 17:29
Hello !
J'ai donc terminé l'analyse de ton histoire. Smile

Analyse de Remember. Remember. Le projet d'une vie! 3327143249 


Prologue
Donc, pour ma première analyse je ferais du mieux que je peux, mais je pense que je n’aurais pas grand chose à dire sur ton histoire. Donc voici ma petite analyse !

Développement du texte

Au premier abord »
La première fois qu’on lit ton histoire, c’est déjà une bonne impression. Elle est accrochante, les phrases sont bien construites. Ton personnage principal est intriguant, c’est un bon point. Et puis au fil de l’histoire on découvre de nouveaux personnages ainsi que de nouveaux caractères.

Orthographe »
Il n’y a pas trop de fautes, mais j’ai remarqué que souvent, lorsque c’est un lieu tu oublies de mettre où et là avec un accent circonflexe. Fait attention à cette faute que je remarque fréquemment dans tes écrits. sisi Mais rien de grave en tout cas. Sinon, se ne sont que des fautes d’inattention.

Sa composition »
Au niveau de la composition de ton texte, comme je l’ai dis plus tôt tes phrases sont bien construites. Ton histoire est bien développée, même si elle n’est pas aux goûts de tout le monde, forcément. On ne peut pas satisfaire tous les lecteurs.

Sous plusieurs angles

Les points à revoir »
Au niveau des points à revoir, je n’ai pas grand-chose à dire. Il faudrait peut-être faire un peu plus attention à l’orthographe, même si les fautes ne sont pas abondantes.

Points négatifs »
Un petit point négatif, fait attention à ne pas aller trop vite au cour de l’histoire. Surtout au niveau des relations des personnages, j’ai eu l’impression que Lyana se rapprochait un peu trop vite de Ian. Aussi, tu aurais dû un peu plus décrire le moment du concert, ça aurai été plus sympathique. Smile 

Points positifs »
Pas mal de points positifs. Déjà, l’histoire est accrochante, j’aime beaucoup les personnages, on a envie d’en apprendre plus sur eux. Et j’aime beaucoup l’intrigue sur la mort de la mère de Ian. Je suppose d’ailleurs que c’était plutôt un meurtre. J’attends de lire la suite. Remember. Le projet d'une vie! 2922071194 

Epilogue
Bien, je pense que j’ai terminé. J’espère avoir été assez clair, surtout que c’est ma première analyse et j'espère aussi ne pas avoir été trop durs au niveau de tes points faibles. J’espère aussi t’avoir aidé pour les futurs écrits.
Bonne continuation ! Very Happy 




N'hésite pas à me donner tes avis au niveau de mon analyse. Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalinda
Rosalinda
Messages : 258
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 23

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyDim 7 Juil 2013 - 18:42
Je te remercie pour ton analyse Very Happy
Le fait que l action semble aller vite est volontaire, elle va en fait lentement (;
Je tiendrais compte de tes remarques pour les prochains chapitres! (:

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Miaou_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://writehope.forumactif.org
Mayrine
Mayrine
Messages : 214
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 18
Localisation : Affalée dans mon canapé devant l'écran de mon ordi portable.

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyDim 7 Juil 2013 - 18:48
De rien.
Ca me fait plaisir d'avoir pu t'aider. Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zouue
Zouue
Messages : 71
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 23
Localisation : Québec City

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyDim 7 Juil 2013 - 21:26
J'adore! Que dire de plus? Je verrais très bien ton histoire se retrouver sur les tablettes d'une librairie un de ces jours! Par contre, il faut faire attention aux fautes d'orthographes, grammaires, ponctuations, etc. Si tu as la chance d'avoir un logiciel pour t'aider à la rédaction, profites en! Si tu n'en as pas, je te conseille Antidote. Bien sûr, il a un coût, mais il fait des miracles! (:

J'ai hâte de savoir la suite hihi

_________________
À la folie, pas du tout - Chapitre II en ligne hihi 
Remember. Le projet d'une vie! ZoLEdAyLwi
merci Rosa ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayrine
Mayrine
Messages : 214
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 18
Localisation : Affalée dans mon canapé devant l'écran de mon ordi portable.

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyDim 7 Juil 2013 - 21:29
BonPatron est pas mal aussi. sisi Et gratuit !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cosmic
Cosmic
Messages : 202
Date d'inscription : 02/07/2013
Age : 32
Localisation : Quelque part entre Valendrie et Belidos fufufu

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyDim 7 Juil 2013 - 23:26
J'aime bien le personnage de Ian. Ses raisonnements et ses doutes sont bien mis en avant. Sly a l'air d'être un sacré fanfaron et Lyana est encore nimbée de mystère. C'est très attrayant. Je trouve que la psychologie des personnages est bien mise en avant.
J'ai hâte de savoir ce que la miss Lyana va dévoiler ♥

_________________
Cliiique pour lire No Hope Without Future ♦️ Admire le BG *o*
De l'action, un peu d'humour et une petite pointe d'émotion ♥️
Et si tu as envie de t'amuser un peu, clique sur le lien www là en bas x)
Remember. Le projet d'une vie! Epfcnh10
Azyyyy cliiique - Site pour NHWF annulé finalement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epicarena.forum2jeux.com/
Rosalinda
Rosalinda
Messages : 258
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 23

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! EmptyVen 12 Juil 2013 - 16:33
Merci à toutes pour vos commentaires Remember. Le projet d'une vie! 2922071194 
Voici le chapitre 2, bonne lecture Remember. Le projet d'une vie! 3523120816 


Remember





Chapitre2.
Je laissais le vent fouetter mon visage, dans l’espoir de me sentir mieux. Les effets escomptés ne tardèrent pas à apparaitre. Je me sentis mieux mais n’arrivais pas à comprendre ce qui avais pu provoquer ce malaise en moi.  Je retrouvais mes amis après le concert. Ils allaient manger un bout en ville et je décidais de les suivre. Les discussions étaient animées et chacun donnait son avis sur les différentes prestations.
Mes camarades optèrent pour une sandwicherie ou la devanture prometteuse attirait quiconque possédait un estomac à rallonge.  On opta pour les menus les plus garnis et on s’installa sur la plus grande table du snack. Je dévorais mon sandwich et fis de même avec le muffin géant qui me servait de dessert ! Cela me fit du bien de passer du temps avec des gens, moi qui était du genre insociable, je voyais le changement s’opérer en moi  et je dois avouer que ce n’était pas désagréable.  A la fin de notre repas certains retournèrent au festival, mais je décidais de rentrer ! Il se faisait déjà tard et je ne tenais pas à passer la nuit dehors.  Je pris un taxi qui me reconduisit rapidement à l’hôtel.  Je pris une bonne douche, détendant chaque muscle engourdi par la marche et les heures à rester debout. Ensuite je m’installais confortablement dans mon lit et écris :
Pour la première fois depuis longtemps je me suis surpris à aimer passer du bon temps ! Moi qui, insociable n’aimais pas ça suis en train de changer et ce n’est peut être pas  ce qu’il y’a de plus mal. Je pense que je me suis trop laissé aller. Dans la vie, on a tous des épreuves à passer, plus ou moins dures mais on doit savoir se servir de ces épreuves pour devenir plus fort. Se lamenter sur son sort n’avance en rien et fait plus souffrir que tout autre chose ! C’est difficile mais on doit faire le choix de se réveiller et d’affronter ca vie mais surtout d’en profiter parce qu’on en a qu’une et qu’elle est courte.
Je posais mon carnet et regardais autour de moi. La chambre était sombre, les murs recouverts d’un papier peint gris ne faisait pas ressortir les rideaux tout aussi ternes.  Il y avait une commode ainsi qu’un lit, eux aussi sombre.  Cette chambre était l’exacte opposé de celle que j’avais quand j’étais encore chez moi, et qu’avec mes parents nous formions une famille unis. Ma mère voulait une maison claire et chaleureuse, c’est pourquoi elle avait peint les murs de ma chambre verts pomme.  Ma fenêtre donnait sur le grand jardin que nous avions et me permettait d’avoir toujours  pleine luminosité.
C’était une bonne époque, et j’avais l’impression que cela avait eu lieu il y’a des années.   Je ne pouvais oublier ces instants de bonheurs, mais lorsque le temps passe il entraine avec lui tous les bons souvenirs.  Je me moquais toujours quand ma mère venait me coucher le soir, mais maintenant je donnerais n’importe quoi pour voir sa tête dépassais de l’entrebâillement pour me dire bonne nuit.  
C’est plongé dans mes souvenirs que je m’endormis.
La semaine pris vite fin et il fallut retourner à l’internat.  Retrouver le quotidien des cours et des amis, enfin camarades de classes dans mon cas. Sly était d’une humeur  massacrante, la semaine avec ses parents l’avait rendu fou.
-Ils m’ont fait refaire toute la salle de bain tu te rends compte ? La première personne qui me parle de carrelage je la tue.
Je rigolais, nous étions repartis pour un tour.  
La chambre que j’occupais à l’internat était ce qu’il y’avait de plus simple, le règlement voulait qu’aucune fioriture n’y soit faite. J’avais donc, un lit, un bureau et pour seule décoration une photo de mes parents lorsqu’ils étaient eux même adolescents.  Je déposais mon sac sur mon lit et commençais à  ranger quand on frappa à ma porte. J’ouvris, c’était Lyana.
-Ian, je passais dans le coin et je me suis dit que  tu aimerais un peu de compagnie.
-Vas y rentre.
Elle s’assit comme à son habitude sur mon lit.
-Je suis désolé si je te dérange, c’est juste qu’ici tu es le seul avec qui j’ai vraiment pu parler. Les gens ici me considèrent plutôt comme la nouvelle fragile qui a perdu ses parents.  Je crois qu’ils ont raison, je n’ai pas vraiment l’impression d’être autre chose que cette fille là. Pourtant, ce n’est pas faute d’essayer. Je...Oh, je suis désolé. Je parle trop n’est ce pas ?
Je m’esclaffais, cette fille avait le don de me mettre à l’aise, même si j’ignorais pourquoi  elle me dévoilait tous les détails de sa vie.
-Ne t’inquiètes pas, je sais ce que ca fait. Etre montré du doigt en permanence, attiré l’attention simplement parce que les gens ont pitiés de nous. Je te comprends parfaitement.
-Alors, tu continues d’écrire ? Si je ne suis pas indiscrète bien sur.
-Oui.
-Fais attention Ian, il y’a beaucoup de choses que tu ignores.
Ce fut la parole de trop. Je n’étais pas ce genre de garçon à monter de ton pour un rien mais elle m’avait cherché.
-Ecoute, j’en ai plus qu’assez.  Je ne vois pas en quoi écrire est une chose mal. Toute ma vie on m’a dit  de faire attention, mais la j’en ai plus que marre. Cessez tous de me donner des ordres.
Ne tenant plus en place, elle s’est levée, m’a pris par les épaules
-Ian, je ne crois pas m’avancer en disant que tu es un Marqueur
-Je te demande pardon ?
-Tu es un marqueur, tu possèdes le don de la Marque.
Devant mon silence elle poursuivit.
-Comme tous les pouvoirs il est ancien, mais contrairement à ces derniers tu ne peux contrôler un élément ou une matière. Les seules choses que tu contrôles sont tes mots.
Elle allait continuer mais je l’en empêchait d’un signe de la main. Il fallait me laisser le temps de digérer tout cela. Ma tête débordait de question, cependant une était plus forte que les autres.
-Tu as dit « comme tous les pouvoirs », tu veux dire que je ne suis pas le seul ? Qu’il en existe d’autres comme moi ?
Elle éclata de rire, pour elle la réponse coulait de source.
-Bien sur que tu n’es pas le seul. N’as-tu donc jamais entendu parler D’Alwe?
-Je ne crois pas non.
Elle s’assit confortablement et se lança dans ses explications.
-Comme je te l’ai dit, il ne faut pas se fier aux apparences. Tu crois être le seul différent, mais laisse moi te dire que tu te trompes.  Beaucoup d’autres sont dans ton cas. Cependant ton pouvoir a la particularité d’être indirect. Sans mots il n’existe pas. Les personnes qui possèdent ce don  peuvent voir se réaliser les choses qu’elles écrivent. Mais il a ses limites, il dépend de ton cœur et de tes intentions. Tu ne peux voir se  réaliser des choses que ton cœur rejette.  
C’est alors que je compris, ce fut comme un choc.
-Les deux hommes, ceux qui ont tués ma mère ? C’est moi qui les ai... ?
Elle baissa les yeux.  Je m’enfouis les miens entre mes mains et me laissais glisser le long du mur le plus proche. Alors depuis le début j’avais raison. J’étais différent. Malheureusement pas la manière dont je l’avais imaginé.


Vous avez le droit de dire que c'est nul Remember. Le projet d'une vie! 3148846909

_________________
Remember. Le projet d'une vie! Miaou_10


Dernière édition par Rosalinda le Lun 15 Juil 2013 - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://writehope.forumactif.org
Contenu sponsorisé

Remember. Le projet d'une vie! Empty
MessageSujet: Re: Remember. Le projet d'une vie!   Remember. Le projet d'une vie! Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Remember. Le projet d'une vie!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Projet UNIQUE !
» Projet photo : La Diagonale du Vide par le collectif Blind
» projet vegas refusé
» [PROJET] Le Portage de MeeGo sur le HTC HD2
» [Projet Manga] Shourai Akuma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Write Hope :: 
Créations
 :: En cours
-